Les petites et moyennes entreprises et la conciliation travail-famille : Résultats de l’expérimentation d’une démarche dans treize petites et moyennes entreprises en 2006 et d’un suivi en 2007

Les petites et moyennes entreprises et la conciliation travail-famille : Résultats de l’expérimentation d’une démarche dans treize petites et moyennes entreprises en 2006 et d’un suivi en 2007

Les petites et moyennes entreprises et la conciliation travail-famille : Résultats de l’expérimentation d’une démarche dans treize petites et moyennes entreprises en 2006 et d’un suivi en 2007

Les petites et moyennes entreprises et la conciliation travail-famille : Résultats de l’expérimentation d’une démarche dans treize petites et moyennes entreprises en 2006 et d’un suivi en 2007s

| Ajouter

Référence bibliographique [1106]

Rochette, Maude. 2009. Les petites et moyennes entreprises et la conciliation travail-famille : Résultats de l’expérimentation d’une démarche dans treize petites et moyennes entreprises en 2006 et d’un suivi en 2007. Québec: Gouvernement du Québec, Ministère de la Famille et des aînés.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif consiste [...] à tester sur le terrain un modèle d’intervention en CTF [conciliation travail-famille] et à en faire le suivi. » (p. 16)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon comprend seize PME de différents secteurs, dans six régions du Québec.

Instruments :
Guide d’entretien

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« L’expérimentation d’une méthode de travail avec seize PME et le suivi effectué un an plus tard avec treize d’entre elles permettent de dresser un ensemble de constats favorables à la prise en compte de la CTF dans ces plus petits milieux de travail. Lors de la proposition d’un tel outil de travail à l’ensemble des entreprises intéressées, il y aurait donc lieu de tenir compte de l’ensemble de ces constats. En général, la démarche proposée a été jugée facile d’application, surtout grâce à l’aide externe obtenue, et les principes qui ont guidé la démarche ont semblé conduire à la prise en compte simultanée tant des préoccupations du personnel que de celles des directions. La participation à cette expérimentation a, dans la plupart des cas, donné lieu à des prises de conscience individuelles et collectives importantes, selon lesquelles, notamment, la volonté de s’engager dans la famille ne signifie pas se désengager du travail. » (p. 37)