L’influence des réseaux familiaux sur les trajectoires de soins des personnes présentant des désordres psychiatriques sévères

L’influence des réseaux familiaux sur les trajectoires de soins des personnes présentant des désordres psychiatriques sévères

L’influence des réseaux familiaux sur les trajectoires de soins des personnes présentant des désordres psychiatriques sévères

L’influence des réseaux familiaux sur les trajectoires de soins des personnes présentant des désordres psychiatriques sévèress

| Ajouter

Référence bibliographique [11025]

Carpentier, Normand, Lesage, Alain et White, Deena. 1997. L’influence des réseaux familiaux sur les trajectoires de soins des personnes présentant des désordres psychiatriques sévères. Rapport final présenté à la Régie régionale de la santé et des services sociaux de Montréal-Centre. Montréal: Gouvernement du Québec, Institut national de santé publique.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Notre objectif de recherche était de rendre compte des capacités d’influence des familles au cours des premiers temps de la trajectoire comme malade de leur proche, jeune adulte aux prises avec des troubles psychiatriques sévères.» (p. 27)

Questions/Hypothèses :
«Notre question de recherche se présente ainsi: est-ce que les familles ont un pouvoir d’action significatif au cours des premiers stades de la TCM [trajectoire comme malade] de leur proche afin de l’aider à obtenir de l’assistance? De plus, quelles pistes peut-on dégager pour que les services soutiennent mieux le pouvoir d’agir des familles et de leur proche souffrant de troubles mentaux graves comme la schizophrénie.» (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«En tout, 128 entrevues ont été conduites, 80 auprès des patients et 48 auprès des familles. […] Concernant les familles, 40 parents et huit conjoints-es ont été rencontrés. Ces répondants avaient été identifiés par le patient comme la personne la plus significative de sa famille. […] Dans un deuxième temps, chaque dossier médical est révisé à l’aide d’une grille de lecture et de codification précise.» (p. 10-11)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Une première constatation s’impose: les familles sont présentes et très fortement impliquées, donc influentes, au début de la trajectoire psychiatrique. La famille est un acteur central dans la reconnaissance de l’apparition des comportements problématiques puis dans l’orientation des premières actions afin de prêter secours à leur proche en détresse, mais ce processus de reconnaissance est variable et amène à des délais de traitement. À notre avis, l’étude et la compréhension des comportements liés à la maladie ne peut réellement s’apprécier qu’en tenant compte du contexte social et principalement des réseaux qui entourent les patients. Seul le développement d’instruments et des données tenant compte des réseaux, et leur transformation dans le temps, peut garantir la poursuite d’études pertinentes pour mieux aider les familles à progresser en rapport avec le système de soins psychiatriques.» (p. 33)