Enquête sur la situation et les besoins des femmes cheffes de famille monoparentale vivant à Montréal et admises au programme d’assistance emploi

Enquête sur la situation et les besoins des femmes cheffes de famille monoparentale vivant à Montréal et admises au programme d’assistance emploi

Enquête sur la situation et les besoins des femmes cheffes de famille monoparentale vivant à Montréal et admises au programme d’assistance emploi

Enquête sur la situation et les besoins des femmes cheffes de famille monoparentale vivant à Montréal et admises au programme d’assistance emplois

| Ajouter

Référence bibliographique [11019]

Brossard, Louise. 2012. Enquête sur la situation et les besoins des femmes cheffes de famille monoparentale vivant à Montréal et admises au programme d’assistance emploi. Montréal: Gouvernement du Québec, Secrétariat à l’action communautaire autonome.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Fort de trente années de pratique, le SORIF souhaitait recueillir les propos de femmes monoparentales non participantes à son programme afin de mettre à niveau, voire même, de confronter ses propres pratiques. C’est dans cette même optique, que le SORIF a tenu à interroger des intervenantes et intervenants de divers groupes qui travaillent auprès d’elles.» (p. 14)

Questions/Hypothèses :
«[L]’enquête qu’il entreprend doit lui fournir les informations pour répondre aux questions qu’il se pose:
- Est-ce que les connaissances du SORIF à propos des besoins et des obstacles relatifs à l’emploi rencontrés par les femmes monoparentales sont à jour ?
- Le SORIF peut-il approfondir ses connaissances des besoins des femmes monoparentales vivant des obstacles particuliers relatifs à l’emploi, par exemple les femmes immigrantes ?
- Quels moyens le SORIF peut-il développer pour rejoindre les femmes monoparentales très isolées et très éloignées du marché de l’emploi ?
- Est-ce que les services peuvent être bonifiés ou développés pour mieux répondre aux besoins des femmes monoparentales en matière d’emploi ?
- Quelle analyse font les personnes intervenant auprès de femmes monoparentales à propos des réalités vécues par ces dernières ?» (p. 14)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Pour cette étude, «Quarante-quatre (44) femmes cheffes de famille monoparentale composent l’échantillon.» (p. 16)

Instruments :
Questionnaire
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse statistique
Analyse de contenu

3. Résumé


À la lumière de cette enquête, les résultats montrent que «[l]a difficulté à atteindre les femmes très isolées et vulnérables demeure une préoccupation constante et partagée par plusieurs intervenant-es. Une intervenante se sent particulièrement interpellée par cette question, puisque la principale mission de son organisme consiste justement à rejoindre ces femmes, notamment les femmes monoparentales et les femmes immigrantes. D’autres se demandent jusqu’à quel point ils arrivent à les rejoindre. C’est une chose difficile à évaluer puisque, par définition, ces populations sont moins visibles. Si certains groupes savent qu’ils en atteignent une partie, ils pensent devoir s’améliorer encore. Cette volonté est renforcée par les témoignages de femmes qui disent avoir eu besoin d’eux bien avant le moment où elles ont pris connaissance de leur existence.» (p. 99) «La diminution du travail de rue est aussi, selon une autre intervenante, la conséquence de décisions politiques et de restrictions budgétaires. On note par ailleurs le manque de ressources dans Saint-Michel, notamment au niveau de la violence conjugale et de l’aide aux jeunes. Une intervenante travaillant dans ce quartier signale que la partie ouest est très mal desservie et qu’on y trouve beaucoup moins de services communautaires, alors que la densité de population est semblable à celle de la partie est. Les gens habitant la partie ouest sont aussi beaucoup plus isolés.» (p. 100-101)