L’école à la maison au Québec : un projet familial, social et démocratique

L’école à la maison au Québec : un projet familial, social et démocratique

L’école à la maison au Québec : un projet familial, social et démocratique

L’école à la maison au Québec : un projet familial, social et démocratiques

| Ajouter

Référence bibliographique [11018]

Brabant, Christine. 2013. L’école à la maison au Québec : un projet familial, social et démocratique. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce livre abordera l’apprentissage en famille comme un projet familial, social et démocratique» (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«[L’auteure] présente d’abord ce choix éducatif [l’école à la maison] comme un projet certes pédagogique, mais surtout familial, comme en témoignent la vision éducative et les motivations exprimées par les parents. Elle l’envisage également comme un projet social, au vu de l’organisation élaborée de ce mouvement et des enjeux sociaux qui l’animent. Elle l’appréhende enfin comme un projet démocratique, en considérant l’engagement des parents et celui des intervenants scolaires qui interagissent avec eux comme une participation légitime à la gouvernance de l’éducation, par leur contribution à la réflexivité institutionnelle, à la créativité sociale et à la recherche de nouvelles solutions aux défis de l’éducation. Ainsi, l’auteure invite les parents et les mandataires du système scolaire à élaborer ensemble des propositions pour la régulation de cette pratique, puisque, d’une façon ou d’une autre, il est toujours souhaitable de rassembler un ‘village éducatif’ autour de chaque enfant. Car il faut plus qu’une école et plus qu’une famille pour élever un enfant…il faut un village.» (quatrième de couverture)