La persévérance scolaire des adultes (immigrants récents et non immigrants) dans un contexte d’éducation des adultes et de formation continue

La persévérance scolaire des adultes (immigrants récents et non immigrants) dans un contexte d’éducation des adultes et de formation continue

La persévérance scolaire des adultes (immigrants récents et non immigrants) dans un contexte d’éducation des adultes et de formation continue

La persévérance scolaire des adultes (immigrants récents et non immigrants) dans un contexte d’éducation des adultes et de formation continues

| Ajouter

Référence bibliographique [10974]

Staiculescu, Roxana. 2011. «La persévérance scolaire des adultes (immigrants récents et non immigrants) dans un contexte d’éducation des adultes et de formation continue». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département d’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«En sachant que la formation des adultes représente un enjeu capital pour la société québécoise, la présente recherche a comme but de mettre en lumière les facteurs associés à la persévérance scolaire des adultes en contexte pluriethnique de formation continue.» (p. xi)

Questions/Hypothèses :
«Les hypothèses stipulent qu’il y a une relation entre l’état de la structure identitaire des adultes en formation continue et leur persévérance dans celle-ci et que cette relation est la même pour les immigrants récents et pour les Canadiens de naissance.» (p. xi)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Pour vérifier les hypothèses de recherche posées et afin d’atteindre les objectifs de recherche fixés, l’épreuve Groupements et un questionnaire ont été administrés à 657 apprenants adultes de cinq collèges publics en formation collégiale technique dont 51,6% immigrants récents et 48,4% Canadiens de naissance, suivis d’une entrevue téléphonique auprès de décrocheurs.» (p. xi)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les données recueillies permettent de conclure à la confirmation partielle de la première hypothèse [P]lusieurs facteurs, dont le statut civil, la nature du passé scolaire, l’âge et le support financier institutionnel s’interposent entre l’intention de poursuite des études et la persévérance réelle et permettent d’expliquer pourquoi certains adultes persévèrent et d’autres pas et comment les adultes assument subjectivement la responsabilisation de soi exprimée dans le choix de formation. [L]es résultats confirment la deuxième hypothèse qui stipule qu’à un niveau d’organisation identitaire comparable, les immigrants récents ont autant l’intention de persévérer que les Canadiens de naissance. Cette recherche montre donc que c’est une erreur que de prendre en considération les différences culturelles pour expliquer les difficultés de persévérance des immigrants, car les variables qui se sont avérées déterminantes en matière de persévérance scolaire interviennent de la même façon que l’adulte soit immigrant ou pas.» (p. xi-xii) Le support reçu de la part de la famille et des amis contribuerait à l’intention de poursuivre les études alors que «[…] le fait d’être seul et surtout chef de famille monoparentale contribuerait à la non persévérance». (p. 211)