Étude des déterminants de l’intention des finissantes et finissants au baccalauréat en sciences infirmières de s’établir en région éloignée suite à leur diplomation

Étude des déterminants de l’intention des finissantes et finissants au baccalauréat en sciences infirmières de s’établir en région éloignée suite à leur diplomation

Étude des déterminants de l’intention des finissantes et finissants au baccalauréat en sciences infirmières de s’établir en région éloignée suite à leur diplomation

Étude des déterminants de l’intention des finissantes et finissants au baccalauréat en sciences infirmières de s’établir en région éloignée suite à leur diplomations

| Ajouter

Référence bibliographique [10965]

Trépanier, Amélie. 2012. «Étude des déterminants de l’intention des finissantes et finissants au baccalauréat en sciences infirmières de s’établir en région éloignée suite à leur diplomation». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, Département de médecine sociale et préventive.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le principal objectif de ce projet de maîtrise est d’explorer les facteurs reliés à l’intention des infirmiers(ère)s nouvellement diplômé(e)s d’aller pratiquer en région éloignée. De façon secondaire, cette étude vise à explorer les liens entre l’intention d’aller pratiquer en région éloignée et la disponibilité de technologies d’information et de communication (TIC) dans les établissements situés en région éloignée.» (p. ii)

Questions/Hypothèses :
«Quels facteurs ont un effet sur l’intention des finissantes et finissants du programme de baccalauréat en sciences infirmières d’aller pratiquer dans les régions éloignées du Québec, suite à leur diplomation?» (p. 41)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon «[…] se compose de [96] finissantes et finissants du baccalauréat en sciences infirmières.» (p. 49)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Des analyses distinctes ont été effectuées selon le passé (rural ou urbain) des répondantes, et cette enquête nous a permis d’identifier différents facteurs liés à l’intention de s’établir en région éloignée. Pour les répondantes au passé rural, l’identité personnelle, la perception de contrôle et la norme sociale sont ressorties comme des déterminants de l’intention de s’établir en région, alors que pour les répondantes au passé urbain, l’identité personnelle, la perception de contrôle et l’attitude étaient associées significativement à leur intention de s’établir en région. Cette enquête permet une compréhension plus approfondie des facteurs pouvant avoir une influence sur le choix d’un lieu de pratique par les finissantes de sciences infirmières.» (p. ii) L’auteure analyse l’influence de deux facteurs qui contribuent à l’établissement des infirmières en région : la proximité et l’approbation familiale. D’abord, elle a sondé les répercussions liées au fait que la famille ou le conjoint habitent déjà en région. Ensuite, elle s’est penchée sur la nature de la perception des membres de la famille des participantes lorsqu’elles s’installent en région.