Conséquences, facteurs de risque et de protection pour les familles recomposées. Synthèse de la documentation : Rapport final

Conséquences, facteurs de risque et de protection pour les familles recomposées. Synthèse de la documentation : Rapport final

Conséquences, facteurs de risque et de protection pour les familles recomposées. Synthèse de la documentation : Rapport final

Conséquences, facteurs de risque et de protection pour les familles recomposées. Synthèse de la documentation : Rapport finals

| Ajouter

Référence bibliographique [1095]

Saint-Jacques, Marie-Christine, Drapeau, Sylvie, Rousseau, Marie-Ève, Godbout, Élisabeth, Fortin, Marie-Christine et Kourgiantakis, Toula. 2009. Conséquences, facteurs de risque et de protection pour les familles recomposées. Synthèse de la documentation : Rapport final. Ottawa: Gouvernement du Canada, Ressources humaines et Développement des compétences Canada.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce document vise « [...] résumer et [à] évaluer les connaissances actuelles au sujet des conséquences, pour les parents et les enfants, de la transition vers une famille recomposée, ainsi que des facteurs de résilience qui contribuent au bon fonctionnement et au bien-être d’une famille recomposée [...] [et à] déterminer quelles sont les lacunes sur le plan de la recherche et les défis d’ordre méthodologique dans ce domaine, de même que des questions pertinentes se rattachant à la recherche (p.3). » (p. 1-2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« La présente recension s’appuie sur l’analyse de plus de 200 articles scientifiques [publiés depuis 2000]. » (p. 7)

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Cette étude « [...] fait ressortir que les familles recomposées ont à relever des défis qui s’apparentent souvent à ceux des familles biparentales intactes. Toutefois, leurs caractéristiques structurelles et la séquence des événements familiaux teintent leur parcours et créent des défis considérables à relever. De plus, on constate que la recomposition familiale n’est pas une réalité homogène. Il existe beaucoup de diversité sur le plan du fonctionnement de ces familles, sur la manière dont les adultes, particulièrement les beaux-parents et les parents non résidents exercent leur rôle et sur la nature des relations qui unissent les membres de la famille entre eux et avec le réseau familial élargi. On constate aussi que les processus familiaux, bien plus que le fait de vivre dans une famille recomposée, sont centraux dans la compréhension des facteurs associés à l’adaptation de ses membres. Sur le plan de la recherche, plusieurs lacunes sont notées. Elles portent, d’une part, sur les limites méthodologiques des recherches menées dans les dix dernières années et, d’autre part, sur les limites de nos connaissances, certaines thématiques étant sous-étudiées. Enfin, cette recension a été l’occasion de noter le peu d’études portant sur la population canadienne. » (p. i)