Analyse des mesures réglementaires portant sur l’utilisation des appareils de bronzage par les jeunes âgés de moins de 18 ans

Analyse des mesures réglementaires portant sur l’utilisation des appareils de bronzage par les jeunes âgés de moins de 18 ans

Analyse des mesures réglementaires portant sur l’utilisation des appareils de bronzage par les jeunes âgés de moins de 18 ans

Analyse des mesures réglementaires portant sur l’utilisation des appareils de bronzage par les jeunes âgés de moins de 18 anss

| Ajouter

Référence bibliographique [10913]

Gervais, Marie-Christine, Rhainds, Marc et Canuel, Magalie. 2011. Analyse des mesures réglementaires portant sur l’utilisation des appareils de bronzage par les jeunes âgés de moins de 18 ans. Québec: Gouvernement du Québec, Institut national de santé publique, Direction de la santé environnementale et de la toxicologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[C]et avis décrit d’abord une série de mesures réglementaires susceptibles de réduire l’utilisation des appareils de bronzage artificiel par les jeunes âgés de moins de 18 ans. Il procède également à une analyse du degré d’application de ces mesures par l’industrie du bronzage dans d’autres pays, discute de leurs impacts connus ou anticipés de même que de leur applicabilité dans le contexte québécois.» (p. VII)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Considérant l’apport important de nouvelles connaissances sur la nécessité de mettre en place une réglementation portant sur la pratique du bronzage artificiel, le MSSS souhaitait évaluer de nouveau les avenues qu’il compte privilégier afin de mieux protéger les jeunes d’âge mineur. […] Les mesures recommandées sont les suivantes: 1) l’interdiction d’utilisation des appareils de bronzage aux jeunes âgés de moins de 18 ans; 2) l’interdiction de la publicité trompeuse et de la publicité destinée spécifiquement aux jeunes étudiants; et 3) la création d’un registre dans lequel figurerait tout commerce offrant des services de bronzage artificiel.» (p. XIV) La question du consentement parental et de l’influence parentale sur la pratique du bronzage est abordée dans ce document. En effet, «[l]’utilisation des appareils de bronzage par les parents [est] associée de manière significative avec l’utilisation de ces appareils par leurs jeunes.» (p. 77)