Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale. État des pratiques dans les milieux d’intervention

Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale. État des pratiques dans les milieux d’intervention

Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale. État des pratiques dans les milieux d’intervention

Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale. État des pratiques dans les milieux d’interventions

| Ajouter

Référence bibliographique [10910]

Rinfret-Raynor, Maryse, Brodeur, Normand, Lesieux, Élisabeth et Dugal, Natasha. 2013. Adaptation des interventions aux besoins des immigrants-es en situation de violence conjugale. État des pratiques dans les milieux d’intervention. Coll. «Collection Études et Analyses, No 45». Montréal: Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF).

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’adaptation des interventions auprès des personnes immigrantes en situation de violence conjugale constitue l’objet d’étude de la présente recherche. […] Elle vise à esquisser les pratiques actuelles et à mieux cerner la notion d’adaptation telle qu’elle est comprise par les intervenants-es qui y travaillent.» (p. 2)

Questions/Hypothèses :
«Comment les intervenants-es définissent [la notion d’intervention adaptée]? Comment procèdent-ils concrètement pour mettre en œuvre une intervention adaptée? Qu’est-ce qu’une intervention adaptée dans les faits?» (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Au total, 28 intervenants-es œuvrant dans les maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale, des organismes pour conjoints ayant des comportements violents et intervenants-es du réseau de la santé et des services sociaux (CLSC-CSSS) ont été interviewées. La majorité d’entre eux (27/28) ont été recrutés dans la région de Montréal et sa périphérie.» (p. 39-40)

Instruments :
- Questionnaire sociodémographique
- Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«La présente étude a permis de documenter ce qui constitue une intervention adaptée auprès des personnes immigrantes en situation de violence conjugale, tant du point de vue des intervenants-es qu’à la lumière de leurs pratiques. [P]lusieurs constats se dégagent de notre analyse. Le premier constat est que tant dans leur tentative d’une définition d’une intervention adaptée que dans la description de leur pratique, les répondants-es ont fait référence à l’approche interculturelle. […] Un deuxième constat est à faire sur la place et la gestion des valeurs dans la rencontre entre un-e intervenant-te et une personne immigrante. Bien que l’approche interculturelle ait été intégrée par la majorité des répondants-es et les invite à s’ouvrir sur les valeurs de la personne immigrante pour aboutir à d’un dénominateur commun, il apparaît que les valeurs de la société dominante tendent à prendre plus de place dans l’intervention. Les valeurs d’indépendance et d’autonomisation de la femme sont véhiculées au sein de la société d’accueil et il apparaît parfois difficile pour les répondants-es de les dépasser réellement pour rejoindre la culture de l’autre. Un troisième constat concerne la redondance des données qui concernent les difficultés reliées à la langue et les problèmes de communication.» (p. 169) À noter que cette étude traite de certains facteurs engendrant la violence conjugale comme les tensions liées à l’immigration.

À noter que les auteurs ont aussi rédigé une synthèse sur ce sujet qui se trouve à l’adresse suivante:
http://www.criviff.qc.ca/upload/publications/pub_13052013_83632.pdf