Pratiques exemplaires auprès des familles réfugiées : la vision des familles

Pratiques exemplaires auprès des familles réfugiées : la vision des familles

Pratiques exemplaires auprès des familles réfugiées : la vision des familles

Pratiques exemplaires auprès des familles réfugiées : la vision des familless

| Ajouter

Référence bibliographique [109]

Robichaud, Fanny. 2011. «Pratiques exemplaires auprès des familles réfugiées : la vision des familles». Thèse de doctorat, Trois-Rivières, Université du Québec à Trois-Rivières, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de cette étude est d’identifier les pratiques exemplaires auprès des jeunes familles réfugiées arrivant dans la région de Lanaudière de même que les forces de ces familles à partir de leur point de vue.» (p. iv)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Treize enfants âgés entre 5 et 8 ans d’origine colombienne arrivés au Canada avec le statut de réfugiés, 15 parents ayant au moins un enfant et arrivés au Canada avec le statut de réfugiés, ainsi que 23 partenaires, soit des personnes significatives dans la démarche des personnes réfugiés. L’étude a eu lieu dans la région de Joliette, dans Lanaudière.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


L’auteure «[…] effectue de 2007 à 2009 une étude basée sur l’appreciative inquiry dans la région de Lanaudière. En première partie, treize enfants, âgés de 5 à 8 ans identifient les éléments importants de leur expérience. Ils se positionnent également quant aux actions qui peuvent faire de l’expérience d’arrivée, une expérience positive. En seconde partie, l’auteure anime des discussions, auprès de parents et partenaires. À partir des échanges portant sur l’expérience des familles et l’implication des partenaires, les moments significatifs et les éléments qui leur ont permis de cheminer, de vivre des succès, de se sentir efficaces et appuyés sont mis en relief. Ces éléments sont décrits comme étant des déterminants d’histoires de succès et peuvent représenter autant des forces que des pratiques exemplaires. Des pistes de solution afin de permettre le maintien ou la mise en place de ces éléments sont également identifiées. Par leur implication dans les différentes étapes de l’étude de même que par les nombreuses pistes de solutions identifiées, les familles démontrent qu’elles peuvent contribuer de façon significative au développement des connaissances et à l’identification de mesures pour faciliter l’intégration des familles réfugiées dans leur région.» (p. v)