Le journal des demoiselles : analyse littéraire et médiatique d’un journal pour les jeunes filles du Second Empire

Le journal des demoiselles : analyse littéraire et médiatique d’un journal pour les jeunes filles du Second Empire

Le journal des demoiselles : analyse littéraire et médiatique d’un journal pour les jeunes filles du Second Empire

Le journal des demoiselles : analyse littéraire et médiatique d’un journal pour les jeunes filles du Second Empires

| Ajouter

Référence bibliographique [10890]

Wulleman, Valérie. 2010. «Le journal des demoiselles : analyse littéraire et médiatique d’un journal pour les jeunes filles du Second Empire». Mémoire de maîtrise, Québec, Université Laval, Département de littératures.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent travail propose une analyse littéraire et médiatique d’un journal pour les jeunes filles du Second Empire, le Journal des demoiselles (1833 - 1922).» (p. i)

Questions/Hypothèses :
«L’étude exhaustive des années 1855 et 1856 de ce périodique permet de proposer l’hypothèse de la proximité entre la littérature et la presse destinées à la jeunesse au cours de ce siècle.» (p. i)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’auteure analyse les différents numéros du Journal des demoiselles publiés entre 1833 et 1922.

Type de traitement des données :
Analyse littéraire

3. Résumé


«Le dépouillement et l’étude sociocritique du périodique permettent d’observer et de dégager la dimension sociale du texte, notamment les pratiques et les idées transmises en termes d’éducation. Il s’agit d’examiner par cette analyse la manière dont les idéaux et les valeurs de la rédaction se mettent en place dans les contenus de l’imprimé. Le dernier volet s’interroge sur la manière dont les rédacteurs du journal offrent une représentation des pratiques et des rites sociaux de la demoiselle. L’analyse se fonde sur le relevé des nombreuses stratégies narratives mises en œuvre dans les articles et permet de montrer que les procédés littéraires utilisés confortent et contribuent au discours idéologique du journal.» (p. i)
Note: Ce mémoire aborde la question des représentations sociales de la famille présentées dans le périodique. En effet, à travers les textes de ce journal, on peut constater la place grandissante que prennent les parents aisés dans l’éducation de leurs enfants, et ce, depuis la Révolution française. Selon l’auteure, le journal montre à quel point «[l]a place de la mère bourgeoise est centrale dans l’univers familial.» (p. 55)