Fiche socio-économique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Saguenay-Lac-Saint-Jean

Fiche socio-économique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Saguenay-Lac-Saint-Jean

Fiche socio-économique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Saguenay-Lac-Saint-Jean

Fiche socio-économique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Saguenay-Lac-Saint-Jeans

| Ajouter

Référence bibliographique [10878]

Bouchard, Sylvie et Chabot, Christine. 2011. Fiche socio-économique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Saguenay-Lac-Saint-Jean. Québec: Gouvernement du Québec, Conseil du statut de la femme.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
L’objectif de ce document est de faire un portrait de l’égalité homme-femme dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean notamment en ce qui a trait à l’égalité économique; la conciliation travail-famille; l’intégrité physique et psychologique des femmes; l’éducation et la participation des femmes dans les différentes sphères politiques.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«[L]es données statistiques présentées dans ce document sont tirées des portraits statistiques régionaux Égalité femmes / hommes (Conseil du statut de la femme, 2010).» (p. 2)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est une «[r]égion comportant l’une des plus faibles proportions des familles avec au moins un enfant à la maison au Québec [et elle c]ompte parmi les régions ayant l’une des plus faibles proportions de familles monoparentales du Québec.» (p. 4) Au niveau de l’éducation, il y a un «[r]ehaussement du niveau de scolarité chez les jeunes femmes, plus scolarisées que leurs aînées et que les hommes, mais moins scolarisées que leurs consœurs québécoises. Le taux d’emploi des femmes est inférieur à celui des hommes et encore plus lorsqu’elles sont peu ou pas scolarisées.» (p. 5) La «[s]égrégation professionnelle des femmes et des hommes [est] plus prononcée que dans l’ensemble du Québec.» (p. 7) L’«[é]cart entre le revenu moyen d’emploi des hommes et celui des femmes de la région demeur[e] l’un des plus importants observés au Québec.» (p. 10) Pour ce qui est de la conciliation travail-famille, le «[p]ourcentage des prestataires du congé de paternité [est] plus élevé que la moyenne québécoise [et l]e partage du temps consacré à la famille et aux travaux ménager demeure non paritaire entre les sexes.» (p. 9)