Inégalités de santé et parcours de vie : réflexions sur quelques déterminants sociaux de l’expérience d’hommes considérés comme vulnérables

Inégalités de santé et parcours de vie : réflexions sur quelques déterminants sociaux de l’expérience d’hommes considérés comme vulnérables

Inégalités de santé et parcours de vie : réflexions sur quelques déterminants sociaux de l’expérience d’hommes considérés comme vulnérables

Inégalités de santé et parcours de vie : réflexions sur quelques déterminants sociaux de l’expérience d’hommes considérés comme vulnérabless

| Ajouter

Référence bibliographique [10827]

Roy, Bernard, De Koninck, Maria, Clément, Michelle et Couto, Éric. 2012. «Inégalités de santé et parcours de vie : réflexions sur quelques déterminants sociaux de l’expérience d’hommes considérés comme vulnérables ». Service Social, vol. 58, no 1, p. 32-54.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Dans le cadre d’une recherche portant sur les inégalités de santé en milieu de vie de trois territoires de la région de Québec, la présence d’écarts appréciables est ressortie au sein de deux sous-populations: les familles monoparentales ayant de jeunes enfants et les hommes de 45 à 64 ans d’un quartier urbain. Devant ces résultats, l’équipe de recherche a élaboré une seconde étude afin de repérer les facteurs structurels et sociaux pouvant être en jeu dans la production de ces inégalités. Ce sont les résultats portant sur les hommes et découlant de cette seconde recherche qui sont discutés dans le présent article.» (p. 32)

Questions/Hypothèses :
«Comment pouvait-on expliquer de tels écarts de santé pour cette population [les hommes de 45 à 64 ans vivant dans un quartier urbain]?» (p. 33) «[Q]uels sont les facteurs sociaux et les dynamiques en cause dans la genèse de la défavorisation plus marquée [des hommes de 45 à 64 ans]? [E]n quoi se distinguent les parcours de vie des personnes qui ne se considèrent ni pauvres ni exclues?» (p. 34)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon comprend 24 hommes du quartier Saint-Louis de la ville de Québec.

Instruments :
Guide d’entretien

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Selon les auteurs, «[l]es expériences vécues dans la petite enfance ont été déterminantes pour les hommes rencontrés […]. Toutefois […] le parcours scolaire, compte tenu des attentes liées au rôle de pourvoyeur, ressort davantage comme un facteur important dans leurs trajectoires de vie. Pour les plus souffrants, l’école apparaît comme un lieu inhospitalier où ils n’ont pu trouver l’écoute et l’encouragement qui leur auraient permis d’y acquérir la maturité et les outils nécessaires pour assurer leur avenir. Ensuite, les lacunes affectives ressenties à différents moments de leur vie, alors que la vie affective des hommes n’est pas valorisée, semblent avoir blessé particulièrement ceux qui s’en sortent le moins bien, pour qui la quiétude mentale paraît plus difficilement accessible. À l’inverse, les récits d’autres hommes rencontrés montrent que l’affection qui leur a été manifestée dans l’enfance ou dans leur vie amoureuse les a aidés à se faire une place au soleil. Finalement, l’histoire de deux hommes rencontrés, qui sont en quelque sorte des contremodèles quant à la masculinité traditionnelle, illustre bien qu’une remise en question du rôle imparti aux hommes peut aider à se réaliser de façon globale.» (p. 49-50)