Les facteurs associés à l’arrêt de l’allaitement maternel avant trois mois chez des mères de la région de Chaudière-Appalaches

Les facteurs associés à l’arrêt de l’allaitement maternel avant trois mois chez des mères de la région de Chaudière-Appalaches

Les facteurs associés à l’arrêt de l’allaitement maternel avant trois mois chez des mères de la région de Chaudière-Appalaches

Les facteurs associés à l’arrêt de l’allaitement maternel avant trois mois chez des mères de la région de Chaudière-Appalachess

| Ajouter

Référence bibliographique [10814]

Ferland, Myrianne. 2011. «Les facteurs associés à l’arrêt de l’allaitement maternel avant trois mois chez des mères de la région de Chaudière-Appalaches». Mémoire de maîtrise, Sherbrooke (Québec), Université de Sherbrooke, Programme de sciences cliniques.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de la présente étude est de décrire les facteurs maternels ainsi que ceux relatifs à l’enfant, à la relation mère-enfant et au soutien social associés à l’arrêt de l’allaitement avant trois mois auprès des mères de la région de Chaudière-Appalaches.» (p. 38)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«La présente étude est basée sur les données d’une étude principale descriptive corrélationnelle réalisée à l’Hôtel-Dieu de Lévis. L’échantillon pour la présente étude est constitué de 138 mères et de leur enfant.» (p. 3)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats obtenus suggèrent que l’intention d’allaiter se présente comme étant le facteur prédictif le plus important de l’arrêt de l’allaitement dans cette population normative. Plus précisément, les mères ayant une intention mitigée face à l’allaitement sont plus à risque de mettre fin à leur projet précocement que celles ayant une intention ferme d’allaiter au moment de donner naissance à leur bébé. Cependant, en plus de l’intention d’allaiter, les difficultés d’allaitement et la sensibilité maternelle sont associés à l’arrêt de l’allaitement avant trois mois de vie de l’enfant. […] Outre l’importance de l’intention d’allaiter, notre étude met en évidence le rôle plus subtil mais à comprendre davantage, de la sensibilité maternelle. […] Nos résultats suggèrent que la sensibilité maternelle dans les dimensions contact physique et découverte de la relation mère-enfant, intervient dans la durée de l’allaitement. Quoique plus d’études soient nécessaires pour confirmer le lien entre ces deux variables, il s’agit d’une voie fort prometteuse pour mieux comprendre l’allaitement d’une part, mais aussi comprendre comment se développe la relation mère-enfant dans le contexte interactionnel qu’est l’allaitement, d’autre part. En somme, les infirmières devraient augmenter les activités de soutien à l’allaitement suivant la naissance de l’enfant et observer la relation mère-enfant.» (p. 82-83)