Aînés dans le besoin, aidants en détresse : quelles sont les priorités de soins à domicile pour les aînés au Canada?

Aînés dans le besoin, aidants en détresse : quelles sont les priorités de soins à domicile pour les aînés au Canada?

Aînés dans le besoin, aidants en détresse : quelles sont les priorités de soins à domicile pour les aînés au Canada?

Aînés dans le besoin, aidants en détresse : quelles sont les priorités de soins à domicile pour les aînés au Canada?s

| Ajouter

Référence bibliographique [10812]

Conseil canadien de la santé. 2012. Aînés dans le besoin, aidants en détresse : quelles sont les priorités de soins à domicile pour les aînés au Canada?. Toronto: Gouvernement du Canada, Conseil canadien de la santé.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le Conseil canadien de la santé s’est donné pour objectif d’étudier les caractéristiques des aînés canadiens qui reçoivent des soins à domicile et de montrer certains des enjeux existants pour eux, leur famille et le secteur des soins à domicile. Il a analysé les stratégies et les méthodes novatrices actuellement adoptées par certaines provinces et par divers pays pour offrir des services complets de soins à domicile aux aînés et pour appuyer leurs aidants.» (p. 1)

Questions/Hypothèses :
«[Q]ui sont ces aînés, pourquoi ont-ils besoin de soins, de combien d’heures de soutien public bénéficient-ils, et quelles sont les répercussions sur les aidants familiaux, dont beaucoup sont eux-mêmes des aînés?» (p. 8)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Au Canada, les gouvernements reconnaissent qu’en raison du vieillissement de la population et de la nécessité de maîtriser les coûts de santé, il faut davantage se concentrer sur les soins à domicile pour les aînés. Traditionnellement, les soins à domicile proviennent de tout un ensemble de services offerts dans la communauté, sans rapport avec les hôpitaux et les médecins généralistes. Mais cette approche est désuète. Les soins à domicile font partie intégrante des soins de santé aux Canadiens et doivent être reconnus comme tels. Il serait bénéfique pour les Canadiens de mieux intégrer les soins à domicile aux autres services de santé, surtout aux soins hospitaliers et aux soins primaires, et de garantir que les aidants familiaux continuent de recevoir le soutien voulu à mesure que les besoins de leurs aînés évoluent. Ce rapport donne plusieurs exemples, provenant du Canada et d’ailleurs dans le monde, qui pourraient être adaptés partout au pays.» (p. 1) À noter que ce rapport traite des mesures québécoises mise en place pour les aînés et les aidants familiaux.