Étude exploratoire sur le soutien formel et informel des mères recevant des services de centres de réadaptation en déficience intellectuelle et leur qualité de vie : perceptions des mères

Étude exploratoire sur le soutien formel et informel des mères recevant des services de centres de réadaptation en déficience intellectuelle et leur qualité de vie : perceptions des mères

Étude exploratoire sur le soutien formel et informel des mères recevant des services de centres de réadaptation en déficience intellectuelle et leur qualité de vie : perceptions des mères

Étude exploratoire sur le soutien formel et informel des mères recevant des services de centres de réadaptation en déficience intellectuelle et leur qualité de vie : perceptions des mèress

| Ajouter

Référence bibliographique [1071]

St-Amant, Kathleen. 2009. «Étude exploratoire sur le soutien formel et informel des mères recevant des services de centres de réadaptation en déficience intellectuelle et leur qualité de vie : perceptions des mères». Thèse de doctorat, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Cette étude comprend trois objectifs. Le premier consiste à explorer les perceptions des mères présentant une DI [déficience intellectuelle] quant au soutien reçu et souhaité. Le deuxième objectif est d’explorer la qualité de vie perçue de ces mères. Enfin, le troisième objectif consiste à mettre en relation, de façon exploratoire, les perceptions du soutien reçu par les mères et leurs perceptions de leur qualité de vie. » (p. 10)

Questions/Hypothèses:
L’article 1 pose les questions suivantes : « 1) Selon les mères, quelles sont les personnes qui composent leur réseau social? 2) Que reçoivent-elles comme soutien amical, émotionnel, pratique et informationnel et quelles sont les personnes qui leur offrent chacun de ces soutiens? 3) Quelles sont les satisfactions et insatisfactions des mères à l’égard du soutien reçu? et 4) Quels soutiens supplémentaires souhaitent-elles recevoir? » (p. 15)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« [...] [L]’expérimentatrice a rencontré, lors d’une entrevue individuelle, dix mères âgées de 18 ans et plus et ayant la garde d’au moins un de leurs enfants. Ces mères reçoivent des services d’un des six centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDITED) situés dans différentes régions urbaines et rurales du Québec : Montréal; Montérégie; Mauricie; Centre du Québec et Abitibi-Témiscamingue. » (p. 10)

Instruments:
- protocole d’entrevue
- questionnaire démographique
- version française du Questionnaire sur la Qualité de vie (Schalock et Keith, 1993; traduit par Tavares, Diamond, Boisvelt et Lachapelle, 2001)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Cet essai est composé de deux articles. « Le premier article a pour objectif de décrire les perceptions des mères sur la composition de leurs réseaux formel et informel ainsi que sur le soutien reçu et souhaité. Il décrit également leurs satisfactions et insatisfactions à l’égard de ce soutien. Obtenus à l’aide d’un protocole d’entrevue validé auprès de six experts, les résultats démontrent que les intervenants, les membres de la famille et les amis occupent une place importante dans le réseau de ces mères. Ces personnes leur offrent surtout du soutien pratique et informationnel et moins d’aide amicale et émotionnelle. Les mères se disent généralement satisfaites de l’aide reçue. Plusieurs souhaitent néanmoins recevoir des soutiens supplémentaires, surtout en ce qui concerne leur bien-être personnel. Le deuxième article décrit les perceptions des mères à l’égard de leur qualité de vie selon cinq indicateurs : l’indépendance, la satisfaction, la participation sociale, la compétence et la productivité au travail ainsi que la maternité. Les données, obtenues à l’aide du Questionnaire sur la qualité de vie de Schalock et Keith (1993), indiquent que les mères perçoivent généralement avoir un contrôle sur les événements de leur vie et sur leur environnement. Elles se disent assez ou moyennement satisfaites de leur vie et perçoivent positivement leur rôle parental. Elles ont toutefois une faible qualité de vie sur les plans de la participation sociale et de la compétence au travail. » (p. ix)