Portrait sociodémographique des ménages propriétaires d’un condominium

Portrait sociodémographique des ménages propriétaires d’un condominium

Portrait sociodémographique des ménages propriétaires d’un condominium

Portrait sociodémographique des ménages propriétaires d’un condominiums

| Ajouter

Référence bibliographique [10707]

Lacroix, Claudine. 2009. «Portrait sociodémographique des ménages propriétaires d’un condominium ». Données sociodémographiques en bref, vol. 14, no 1, p. 1-3.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Dans cet article, l’auteure dresse le portrait sociodémographique des ménages étant propriétaires d’un condominium.

Questions/Hypothèses :
«Quelles sont les caractéristiques des ménages québécois adoptant le condominium? Ce profil diffère-t-il de celui des ménages optant pour la propriété franche?» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’auteure utilise des données sur l’habitation issues du recensement de 2006 réalisé par Statistique Canada.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Selon l’auteure, «[l]a popularité du condominium est modérée au Québec en comparaison à ce qu’elle est dans d’autres provinces canadiennes comme la Colombie-Britannique et l’Ontario. […] En 2006, les ménages copropriétaires québécois demeurent en région urbaine dans une large majorité, ont généralement peu ou pas d’enfants et sont plus susceptibles que ceux possédant une propriété franche d’être confrontés à un problème d’accessibilité financière au logement.» (p. 3) L’auteure fournit des statistiques sur les types de ménages en lien avec les types de propriétés. En effet, «[l]e genre et la taille du ménage influencent le choix du logement qu’il occupe. […]. Parmi l’ensemble des ménages, six sur dix (62 %) parmi ceux dont le principal soutien est âgé de 35 à 44 ans, et la moitié (50 %) de ceux dont le principal soutien est âgé de 45 à 54 ans, sont composés d’un couple avec enfants ou d’un parent seul. À l’inverse, la majorité des unités domestiques appartenant aux autres groupes d’âge […] sont composés d’un couple sans enfants ou d’une personne seule. Cette majorité correspond à plus de huit ménages sur dix chez ceux dont le principal soutien est âgé de 65 ans ou plus […]. Le condominium est donc plus populaire aux âges où les ménages comptent peu ou pas d’enfants.» (p. 2)