Recherches actuelles sur les relations entre les pairs

Recherches actuelles sur les relations entre les pairs

Recherches actuelles sur les relations entre les pairs

Recherches actuelles sur les relations entre les pairss

| Ajouter

Référence bibliographique [10696]

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Nous proposons plutôt une introduction à ce champs d’étude en abordant les principaux niveaux de relations entre pairs (processus de groupes, amitiés dyadiques, cliques) et en les situant dans un cadre écologique plus global.» (p. 315)

2. Méthode


Instruments :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Analyse théorique

3. Résumé


«Les différents niveaux de relations entre pairs (amitiés dyadiques, cliques, processus de groupe, antipathies) et le contexte dans lequel elles prennent place (rôle des adultes, école, communications électroniques) ont été abordés séparément dans ce chapitre. Cependant, dans les faits, les enfants vivent des expériences à tous ces niveaux de façon simultanée sur une base quotidienne. Les chercheurs essaient donc de déterminer la contribution unique de chacun de ces niveaux sur le développement des jeunes […] Ils tentent également de mieux comprendre comment ces niveaux de relations entre pairs interagissent entre eux, comme le statut auprès des pairs et l’appartenance à une clique (Kwon et al. , 2011) ou l’amitié et la popularité perçue». (p. 339) «[E]n transmettant certaines compétences à l’enfant, en lui adressant des conseils et en lui offrant des occasions d’interagir avec d’autres enfants, les parents peuvent avoir une incidence sur les relations qu’il entretiendra avec ses pairs. Comme c’est le cas pour plusieurs autres dimensions de la relation entre un parent et son enfant, il est très important de garder à l’esprit que le lien entre la famille et le groupe de pairs n’est pas unidirectionnel» (p. 334)