L’attachement parent-enfant et le développement humain : une vieille idée, un nouveau regard

L’attachement parent-enfant et le développement humain : une vieille idée, un nouveau regard

L’attachement parent-enfant et le développement humain : une vieille idée, un nouveau regard

L’attachement parent-enfant et le développement humain : une vieille idée, un nouveau regards

| Ajouter

Référence bibliographique [10615]

Tarabulsy, George, Larose, Simon et Plamondon, André. 2012. «L’attachement parent-enfant et le développement humain : une vieille idée, un nouveau regard». Dans La psychologie au quotidien , sous la dir. de Simon Grondin, no 12-36. Québec: Presses de l’Université Laval.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de ce chapitre est double. Dans un premier temps, nous décrirons les changements théoriques qui ont caractérisé l’évolution de la théorie de l’attachement et des méthodes d’observations du lien parent-enfant. Dans un deuxième temps, nous examinerons quelques questions d’ordre clinique et scientifique qui découlent des développements dans ce domaine.» (p. 12)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«L’idée que les relations parent-enfant sont importantes pour la suite du développement n’est pas nouvelle. C’est une très vieille idée qui a capté l’attention des philosophes, des intervenants et des savantes à travers l’histoire. La description de l’attachement par [John] Bowlby et plus tard, par [Mary] Ainsworth a permis de mieux intégrer cette vieille idée aux travaux de recherche contemporains. Cette description a aussi permis de mieux comprendre comment certaines relations peuvent être favorables pour l’enfant tandis que d’autres semblent causer un tort à son développement. Les travaux dans le domaine de l’intervention, des relations conjugales et de la génétique du développement suggèrent que les balises élaborées par [John] Bowlby et [Mary] Ainsworth sont importantes non seulement pour mieux comprendre le développement de l’enfant, mais aussi pour s’approprier les mécanismes de fonctionnement des relations importantes tout au long du développement humain.» (p. 36)