Rôle médiateur de l’estime de soi sexuelle dans le lien entre l’attachement amoureux et la satisfaction sexuelle

Rôle médiateur de l’estime de soi sexuelle dans le lien entre l’attachement amoureux et la satisfaction sexuelle

Rôle médiateur de l’estime de soi sexuelle dans le lien entre l’attachement amoureux et la satisfaction sexuelle

Rôle médiateur de l’estime de soi sexuelle dans le lien entre l’attachement amoureux et la satisfaction sexuelles

| Ajouter

Référence bibliographique [10524]

Dupuy, Emmanuelle. 2012. «Rôle médiateur de l’estime de soi sexuelle dans le lien entre l’attachement amoureux et la satisfaction sexuelle». Thèse de doctorat, Sherbrooke (Québec), Université de Sherbrooke, Département de psychologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«[L]a présente étude a pour objectif de démontrer le rôle médiateur de l’estime de soi sexuelle dans le lien entre les dimensions de l’attachement amoureux (anxiété d’abandon et évitement de l’intimité) et la satisfaction sexuelle chez les jeunes adultes.» (p. iii)

Questions/Hypothèses :
«[L]a première hypothèse propose que l’anxiété d’abandon et l’évitement de l’intimité (uniquement s’il est accompagné d’anxiété) soient liés négativement à l’estime de soi sexuelle. […] La deuxième hypothèse suggère que l’anxiété d’abandon et l’évitement de l’intimité soient reliés négativement à la satisfaction sexuelle. La troisième hypothèse propose un lien positif entre l’estime de soi sexuelle et la satisfaction sexuelle. Enfin, une hypothèse plus générale est émise à l’effet que l’estime de soi sexuelle joue un rôle médiateur dans les liens unissant l’attachement amoureux et la satisfaction sexuelle.» (p. 41)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Cinq cent soixante-neuf participants volontaires (JV=569) ont été sélectionnés afin de réaliser la présente étude. […] Au total, l’échantillon est constitué de 89 hommes et 480 femmes, dont la moyenne d’âge est 23,24 ans (ÉT = 2,99). Cinq cent quinze participants sont nés au Québec (90,8 %), 14 personnes sont nées dans une autre province canadienne soit en Alberta, au Nouveau-Brunswick ou en Ontario (2,5 %), 23 personnes sont nées en France (4,1 %) et 2,6 % des participants sont nés dans un autre pays.» (p. 43-44)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats de cette étude montrent d’abord que les personnes présentant de l’anxiété d’abandon ou de l’évitement de l’intimité présentent une plus faible estime de soi sexuelle et sont moins satisfaites sur le plan sexuel. Ensuite, les personnes présentant une plus faible estime de soi sexuelle semblent aussi être moins satisfaites sexuellement. Enfin, les résultats suggèrent que l’estime de soi sexuelle jouerait un rôle médiateur complet dans le lien entre l’anxiété d’abandon et la satisfaction sexuelle et jouerait un rôle médiateur partiel entre l’anxiété d’abandon et l’insatisfaction sexuelle tout comme dans le lien entre l’évitement de l’intimité avec la satisfaction sexuelle et l’insatisfaction sexuelle. La discussion présente un retour sur ces résultats, les implications cliniques qui en découlent, de même que les forces, limites et pistes de recherches futures.» (p. iii-iv)