Portrait de santé de la population de l’Outaouais 2011 : rapport de la Directrice de santé publique

Portrait de santé de la population de l’Outaouais 2011 : rapport de la Directrice de santé publique

Portrait de santé de la population de l’Outaouais 2011 : rapport de la Directrice de santé publique

Portrait de santé de la population de l’Outaouais 2011 : rapport de la Directrice de santé publiques

| Ajouter

Référence bibliographique [10390]

Courteau, Jean-Pierre. 2011. Portrait de santé de la population de l’Outaouais 2011 : rapport de la Directrice de santé publique. Gatineau (Québec): Gouvernement du Québec, Agence de la santé et des services sociaux de l’Outaouais.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce rapport a pour objectif de tracer un portrait de santé de la population de l’Outaouais pour l’année 2011.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données présentées dans ce Portrait de santé proviennent de deux grands types de sources d’information : les enquêtes et les fichiers administratifs. Les enquêtes incluent les recensements et les enquêtes par échantillonnage (Statistique Canada, 2003).» (p. 189)

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Ce portrait de santé de la population de l’Outaouais présente plusieurs indicateurs de santé. Parmi ces derniers, plusieurs s’inscrivent dans la thématique familiale. Les données sur ce thème nous indiquent que «[p]our la période 2003-2007, le taux de fécondité chez les femmes âgées de 15 à 19 ans demeure plus élevé en Outaouais qu’au Québec. […] Le taux de fécondité chez les femmes âgées de 35 ans et plus dans la région est plus faible que celui du Québec pour la période 2003-2007[…]» (p. 8) Ensuite, «[…] la proportion de gens mariés a diminué de 2001 à 2006, tandis que la proportion des célibataires, des partenaires en union libre et de gens divorcés a augmenté pendant cette même période, et ce, autant en Outaouais que dans l’ensemble du Québec. On retrouve une plus grande proportion de gens mariés et une plus faible proportion de célibataires en Outaouais comparativement au Québec en 2001 et 2006 […]» (p. 11) ainsi qu’«[…] une plus grande proportion de familles monoparentales avec enfants âgés de moins de 18 ans [...]. Aussi, on remarque une proportion plus importante de couples mariés et moins importante de couples en union libre en Outaouais que dans l’ensemble de la province.» (p. 15) Enfin, «[…] la proportion d’enfants âgés de moins de 18 ans au sein de familles monoparentales ne cesse d’augmenter depuis 1996 en Outaouais et au Québec.» (p. 18)