L’expérience de l’espoir vécue par des enfants atteints d’un cancer et âgés de neuf à 15 ans

L’expérience de l’espoir vécue par des enfants atteints d’un cancer et âgés de neuf à 15 ans

L’expérience de l’espoir vécue par des enfants atteints d’un cancer et âgés de neuf à 15 ans

L’expérience de l’espoir vécue par des enfants atteints d’un cancer et âgés de neuf à 15 anss

| Ajouter

Référence bibliographique [10371]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de cette thèse est de mieux comprendre l’expérience de l’espoir que vivent les enfants atteints d’un cancer dans un contexte de soins palliatifs.» (p. 26)

Questions/Hypothèses :
«Dans le cadre de cette étude, la question de recherche se formule ainsi: Quelle est l’expérience de l’espoir telle que vécue par les enfants atteints d’un cancer et âgés de neuf à 15 ans?» (p. 26)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon est composé de huit enfants âgés de neuf à 15 ans et atteints d’un cancer.» (p. 101)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«L’histoire des soins palliatifs pédiatriques est plutôt brève et récente (Canouî, 2003). Si l’association entre ‘soins palliatifs’ et ‘pédiatriques’ étonne, il n’est pas rare que de jeunes enfants meurent de maladies graves comme le cancer. […] De plus en plus, les besoins des enfants en fin de vie et ceux de leur famille sont reconnus et, progressivement, les chercheurs commencent à s’intéresser aux soins palliatifs pédiatriques. […] Malgré sa valeur thérapeutique, il semble que le concept de l’espoir a été sous-utilisé et sous-exploré dans le domaine de la recherche en soins palliatifs (Nekolaichuk & Bruera, 1998). […] Quatre dimensions de la description exhaustive de l’expérience de l’espoir ont été identifiées par les répondants : éprouver l’intérieur de soi en s’appuyant sur son monde extérieur; vivre un ensemble de sentiments ambivalents; attendre et croire en la fin de son cancer, et enfin, se projeter vers un devenir ressemblant au passé. Les résultats de cette recherche ont ainsi contribué à mettre en évidence l’importance de soutenir l’espoir auprès des enfants atteints d’un cancer.» (p. i-ii) Dans cette thèse, l’auteure aborde la question des besoins des familles, du soutien à leur procurer, et de la qualité de vie des patients et de leur famille.