Maternal Lifetime Depressive/Anxiety Disorders and Children’s Internalizing Symptoms: The Importance of Family Context

Maternal Lifetime Depressive/Anxiety Disorders and Children’s Internalizing Symptoms: The Importance of Family Context

Maternal Lifetime Depressive/Anxiety Disorders and Children’s Internalizing Symptoms: The Importance of Family Context

Maternal Lifetime Depressive/Anxiety Disorders and Children’s Internalizing Symptoms: The Importance of Family Contexts

| Ajouter

Référence bibliographique [10354]

Piche, Geneviève, Bergeron, Lise, Cyr, Mireille et Berthiaume, Claude. 2011. «Maternal Lifetime Depressive/Anxiety Disorders and Children’s Internalizing Symptoms: The Importance of Family Context ». Journal de l’Académie canadienne de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent / Journal of the Canadian Academy of Child and Adolescent Psychiatry, vol. 20, no 3, p. 176-185.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de cette étude était d’investiguer les effets d’interaction entre les troubles dépressifs/anxieux des mères et d’autres variables associées aux symptômes intériorisés rapportés par les enfants de 6 à 11 ans dans l’Enquête Québécoise sur la Santé Mentale des Jeunes.» (p. 176)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Un sous-échantillon de 1490 enfants, représentatif des jeunes québécois de 6 à 11 ans, a été sélectionné à partir de l’échantillon original.» (p. 176)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats de cette étude soulignent «[q]uatre variables [qui] interagissaient significativement avec les troubles dépressifs/anxieux des mères pour prédire les symptômes intériorisés des enfants: l’âge (t=2.415, P=0,016), les comportements de soins des mères (t=2.950, P=0,003), les comportements punitifs des mères (t=2.629, P=0,009) et le soutien social parental (t=2.272, P=0,023). […] Les résultats mettent en évidence l’importante contribution du contexte familial dans la transmission intergénérationnelle des troubles intériorisés et la pertinence de prendre en compte la période développementale de l’enfant. Il est suggéré de développer des programmes d’intervention préventive destinés aux enfants de parents dépressifs ou anxieux qui vivent des difficultés familiales.» (p. 176)