Rapport de sondage sur les perceptions des Québécois et Québécoises quant à la maltraitance envers les personnes aînées

Rapport de sondage sur les perceptions des Québécois et Québécoises quant à la maltraitance envers les personnes aînées

Rapport de sondage sur les perceptions des Québécois et Québécoises quant à la maltraitance envers les personnes aînées

Rapport de sondage sur les perceptions des Québécois et Québécoises quant à la maltraitance envers les personnes aînéess

| Ajouter

Référence bibliographique [10240]

Léger Marketing. 2010. Rapport de sondage sur les perceptions des Québécois et Québécoises quant à la maltraitance envers les personnes aînées. Québec: Gouvernement du Québec, Ministère de la Famille et des Aînés.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Parmi les actions structurantes pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées, le plan d’action prévoit la diffusion d’une campagne de sensibilisation grand public. L’un des objectifs de la campagne consiste à démystifier le phénomène de la maltraitance en signalant son existence […]. Le sondage téléphonique sur les perceptions de la population québécoise quant à la maltraitance envers les personnes aînées vient donc documenter cette action.» (p. 4)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«La présente étude a été réalisée auprès d’un total de 1 183 Québécois et Québécoises âgés de 18 ans et plus qui pouvaient s’exprimer en français ou en anglais.» (p. 6)

Instruments :
Questionnaire


Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Le sondage nous apprend qu’il y aurait place à l’amélioration des connaissances de la population à l’égard de certains aspects de la problématique de la maltraitance envers les personnes aînées. Par exemple, même si une forte majorité des répondants estiment qu’il est très important ou important d’être informé sur le sujet, seulement la moitié se disent très bien informés ou plutôt bien informés à cet égard. De plus, les perceptions des répondants quant à l’ampleur de ce phénomène sont éloignées de ce que révèlent les études de prévalence sur le sujet et le présent sondage révèle un écart important entre la perception de la population sur la prévalence de la maltraitance à l’égard des aînés et les réponses des aînés qui se déclarent victimes de maltraitance. […] Comme le plan d’action gouvernemental sur la maltraitance envers les personnes aînées se déploie sur un horizon de cinq années et comprend une sensibilisation du public, les réponses au sondage pourront aider à orienter certaines mesures et actions à venir auprès de la population en général ainsi qu’auprès de certains sous-groupes de personnes.» (p. 52) À noter que ce rapport présente des statistiques en fonction du revenu familial. Il est intéressant de souligner que la majorité des répondants croient que la violence subie par les aînés a des répercussions sur sa famille. Cependant, seulement la moitié des répondants croient que l’agresseur provient ’souvent’ du milieu familial de la victime quand cela est plus souvent qu’autrement le cas.