Bilan des projets d’intervention et d’évaluation auprès des hommes en situation de vulnérabilité

Bilan des projets d’intervention et d’évaluation auprès des hommes en situation de vulnérabilité

Bilan des projets d’intervention et d’évaluation auprès des hommes en situation de vulnérabilité

Bilan des projets d’intervention et d’évaluation auprès des hommes en situation de vulnérabilités

| Ajouter

Référence bibliographique [10216]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce document dresse le bilan des projets pilotes d’intervention et d’évaluation auprès des hommes en situation de vulnérabilité mis en place dans le cadre du Plan d’action en santé mentale 2005-2010: La force des liens (PASM). Il rend compte des résultats de ces projets en vue d’améliorer les pratiques visant à rejoindre et à intervenir auprès des hommes en situation de vulnérabilité.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les auteurs utilisent des données documentaires diverses.

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


Selon les auteurs, «[p]our les hommes en situation de vulnérabilité, les promoteurs des projets notent qu’une amélioration a été apportée à la qualité de vie de ces hommes qui, au bout du compte, disent mieux se connaître et, surtout, mieux connaître leurs problèmes. Ils sont davantage en mesure de parler de leurs problèmes et de leurs émotions à leur entourage (par ex., leur famille) avec plus de recul, disposant d’une meilleure compréhension des attentes de la société envers eux. […] Dans l’ensemble, ces projets auront eu de nombreuses retombées positives. Parmi celles-ci, on note l’acquisition de connaissances, ces projets ayant permis de vérifier, de confirmer, d’approfondir et de mettre en pratique des connaissances théoriques ainsi que de mieux comprendre la réalité du terrain (épreuve de la mise en pratique); l’amélioration des services offerts aux personnes ciblées pour surmonter les difficultés sur le terrain, par l’adaptation d’outils et d’activités de manière originale; et la collaboration par l’instauration de partenariats menant à une connaissance plus précise des ressources et des services régionaux, un engagement des partenaires et la création de liens entre les organisations concernées par le problème du suicide chez les hommes. Enfin, parmi les pratiques prometteuses qui se dégagent de l’ensemble de ces projets, les promoteurs mentionnent: la collaboration d’entreprises du secteur privé, une démarche proactive (reaching out) axée sur l’apprentissage par interaction, la sensibilisation des familles des hommes en situation de vulnérabilité, le parrainage téléphonique et un programme de formation de sentinelles.» (p. 1-2)