L’approche école en santé au primaire : points de vue des parents

L’approche école en santé au primaire : points de vue des parents

L’approche école en santé au primaire : points de vue des parents

L’approche école en santé au primaire : points de vue des parentss

| Ajouter

Référence bibliographique [10150]

Rivard, Marie-Claude, Deslandes, Rollande et Collet, Marie. 2010. «L’approche école en santé au primaire : points de vue des parents ». Revue des sciences de l’éducation, vol. 36, no 3, p. 761-785.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude vise, d’une part, à examiner les perceptions des parents à l’égard de la santé à l’école et de leur rôle en matière de promotion de la santé et, d’autre part, à identifier de quelles façons les parents s’engagent dans le déploiement de l’Approche école en santé à travers les environnements scolaire et familial.» (p. 761)

Questions/Hypothèses :
«Que pensent [les parents] de l’éducation à la santé à l’école ? Comment perçoivent-ils leur rôle en matière de santé ? Que font-ils pour y contribuer, et comment s’engagent-ils au sein de l’Approche école en santé ?» (p. 763)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’école ciblée pour l’étude accueille environ 400 élèves (environ 200 familles) de la 1re année à la 6e année, et est cotée 3/10 du point de vue de l’indice de défavorisation calculé par le ministère de l’Éducation du Québec (2003). [L]’échantillon final compte 74 parents, distribués comme suit: parents d’enfants répartis de la 1re année à la 6e année (enfants dont l’âge varie de 6 à 12 ans), majoritairement de sexe féminin (90,5 %) et âgés de 28 à 63 ans, avec une moyenne de 37 ans.» (p. 768)

Instruments :
- Questionnaire
- Guide d’entretien de groupe

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


Selon les auteures, «[p]lus de la moitié [des parents] se disent concernés en matière de santé; certains souhaitent même l’être davantage, tandis que plusieurs estiment jouer un rôle plus important dans l’environnement familial. Les résultats montrent bien que les parents perçoivent la santé essentiellement au sens des habitudes de vie, en l’occurrence l’activité physique et l’alimentation. Il importe de dépasser le stade des habitudes de vie couramment mentionnées par les parents afin de s’inscrire dans une réelle démarche de santé globale, au sens de l’Approche école en santé. Malgré des précautions visant à assurer une entière confidentialité des résultats et un climat de confiance lors du groupe de discussion, l’étude s’appuie essentiellement sur les perceptions des parents et échappe à une réalité que certains d’entre eux ne nous ont peut-être pas dévoilée. De plus, bien que des précautions méthodologiques aient été prises, l’effet de désirabilité chez les parents a peut-être teinté leurs opinions. Cela dit, cette étude de cas nous autorise à tracer un premier portrait et à dégager quelques tendances au sein de la collaboration école-famille, dans le contexte de l’Approche école en santé.» (p. 778-779)