Les représentations sociales de l’identité professionnelle d’enseignants du primaire pratiquant dans une école alternative

Les représentations sociales de l’identité professionnelle d’enseignants du primaire pratiquant dans une école alternative

Les représentations sociales de l’identité professionnelle d’enseignants du primaire pratiquant dans une école alternative

Les représentations sociales de l’identité professionnelle d’enseignants du primaire pratiquant dans une école alternatives

| Ajouter

Référence bibliographique [10144]

Poulin, Marélyne. 2010. «Les représentations sociales de l’identité professionnelle d’enseignants du primaire pratiquant dans une école alternative». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département d’éducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude porte sur l’identité professionnelle d’enseignants du primaire qui pratiquent dans des écoles alternatives publiques du Québec.» (p. i)

Questions/Hypothèses :
«Quelles sont les représentations sociales du contexte de l’école alternative que se font les enseignants qui choisissent de pratiquer dans ce milieu? […] Quelles sont les représentations sociales de l’identité professionnelle que se font les enseignants qui choisissent de pratiquer dans une école alternative primaire?» (p. 20)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les onze participants, dont 3 hommes et 8 femmes, proviennent du primaire. Ils ont entre 29 et 55 ans. Leur expérience en enseignement varie entre cinq et 33 années et leur expérience en école alternative est de quatre à 27 années. Quatre des écoles représentées sont situées à Montréal, deux à Laval, deux à Longueuil, une à St-Eustache, une à St-Jérôme, une à Brossard et une à Sainte-Thérèse.» (p. 47)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Selon l’auteure, «[c]ette étude a permis de mettre en lumière que les représentations sociales de l’identité professionnelle qu’ont les enseignants qui choisissent de pratiquer en école alternative primaire sont similaires. Pour chacun des axes liés à cette identité, les enseignants avaient sensiblement les mêmes propos, laissant ainsi croire qu’il existe un ‘portrait type’ d’enseignants en milieux alternatifs.» (p. i) À noter que cette recherche aborde les relations école-famille. Selon les personnes interviewées, la collaboration avec les parents est cruciale pour la réussite des élèves. C’est pourquoi cette collaboration est centrale dans la philosophie des écoles alternatives.