Conséquences psychologiques d’un inceste-II

Conséquences psychologiques d’un inceste-II

Conséquences psychologiques d’un inceste-II

Conséquences psychologiques d’un inceste-IIs

| Ajouter

Référence bibliographique [9939]

Revue Québécoise de Psychologie, vol. 1, no 2, p. 38-57.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Tenter la formulation d’une théorie descriptive de l’inceste (« a grounded theory »), à partir de laquelle il deviendrait ensuite possible d’énoncer une ou des hypothèses explicatives des comportements consécutifs à l’inceste, comme étant des conséquences de celui-ci.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- Une adolescente, victime d’un inceste père-fille pendant près de 10 ans, entre l’âge de 4 et 14 ans. Ce sujet a été retenu entre quelques 100 autres, compte tenu de sa pertinence toute particulière.
- Six autres sujets ont aussi été retenus afin d’assumer la présence des nuances, des contrôles et d’autres éléments requis. Ce sont toutes des victimes d’un inceste père-fille prolongé.
- Les sept sujets proviennent d’une population internée et généralement sous-développée à maints points de vue : économique, social, intellectuel, affectif, et relationnel.

Instruments :
- Résumés d’entrevues thérapeutiques;
- Observations du personnel clinique;
- Données inscrites aux différents dossiers d’une adolescente.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


La première tranche de cet article ( vol.1, No.1) a mis en évidence les conduites du sujet d’inceste suite à l’abus. L’analyse de ces conduites révèle l’organisation dynamique qui en explique l’apparition. La description de cette organisation dynamique constitue la première partie de cette deuxième tranche de l’étude. Elle se fait sous trois thèmes où l’importance discriminante de l’agression à la mère est relue, cette fois du point de vue du sujet d’inceste. Cette étape franchie, l’inceste vécu par le sujet apparaît dans sa véritable lumière. Geste ponctuel dans le développement de la jeune fille, il apparaît comme une sorte de catalyseur -précipitant tous les aspects positifs et négatifs de son développement antérieur; simultanément, il devient le polarisateur de toute la suite de son évolution. Ainsi compris, l’inceste cause un trauma à partir duquel tout le développement antérieur est réinterprété et toute conduite est conditionnée. Dans un essai pour saisir la nature exacte de l’organisation qui naît de l’inceste, la dernière section de cet article montre qu’il n’est pas possible de l’inscrire adéquatement dans des modèles déjà connus. Il devient alors nécessaire de proposer une hypothèse explicative du fonctionnement du sujet d’inceste, comme conséquence psychologique de son geste d’inceste. C’est sous la forme d’une théorie descriptive qu’est introduit, comme caractéristique propre au sujet d’inceste à la suite de ce geste, le sentiment de désespérance.