L’expérience du placement d’adolescents et d’adolescentes en familles d’accueil

L’expérience du placement d’adolescents et d’adolescentes en familles d’accueil

L’expérience du placement d’adolescents et d’adolescentes en familles d’accueil

L’expérience du placement d’adolescents et d’adolescentes en familles d’accueils

| Ajouter

Référence bibliographique [9911]

Robitaille, Jacqueline. 1980. L’expérience du placement d’adolescents et d’adolescentes en familles d’accueil. Sainte-Thérèse, Québec: Centre de services sociaux Laurentides-Lanaudière.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Etudier l’expérience du placement d’adolescent et d’adolescente en famille d’accueil telle que vécue par les jeunes directement concernés et par leurs parents.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
148 adolescents et 202 parents ayant vécu un placement.

Instruments :
Entrevue et questionnaire-maison

Type de traitement des données :
Analyse descriptive

3. Résumé


Il ressort de cette recherche que trois types de famille peuvent faire l’expérience du placement d’un adolescent en famille d’accueil: les familles monoparentales, biparentales d’origine et reconstituées. Plus de filles que de garçons vivent une situation de placement. Les raisons justifiant le placement sont, en ordre: les problèmes rencontrés par les parents, les conflits parents-adolescent, une combinaison de difficultés affectant à la fois l’adolescent et ses parents, et enfin les problèmes du jeune lui-même. Quatre principaux types de placement d’adolescent en famille d’accueil se dégagent de la présente étude : les placements attribués aux difficultés de l’adolescent, ceux attribués aux problèmes des parents comme personnes, ceux attribués aux difficultés des parents comme parents et ceux attribués aux conflits à l’intérieur de la famille.