Les facteurs structurels et culturels contribuant à l’exclusion sociale des femmes chefs de famille monoparentale de Pointe-Gatineau

Les facteurs structurels et culturels contribuant à l’exclusion sociale des femmes chefs de famille monoparentale de Pointe-Gatineau

Les facteurs structurels et culturels contribuant à l’exclusion sociale des femmes chefs de famille monoparentale de Pointe-Gatineau

Les facteurs structurels et culturels contribuant à l’exclusion sociale des femmes chefs de famille monoparentale de Pointe-Gatineaus

| Ajouter

Référence bibliographique [9687]

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Connaître les conséquences de l’exclusion sociale des familles monoparentales de Pointe-Gatineau et faire l’analyse des facteurs structurels et culturels qui l’entraînent.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
60 femmes chefs de famille monoparentale partageant leur logement avec un ou des enfants à charge de moins de 18 ans.

Instruments :
Entrevue dirigée et questionnaire-maison

Type de traitement des données :
Analyse descriptive, analyse statistique

3. Résumé


Ce mémoire traite de l’étude des conditions de vie des familles monoparentales. Il comporte trois volets. Le premier décrit les conditions de vie des familles monoparentales de Pointe-Gatineau. Le second analyse les facteurs pouvant contribuer à l’exclusion sociale des femmes chefs de famille monoparentale du milieu étudié. Le dernier volet explore des moyens d’action dans le but d’améliorer leurs conditions de vie. Il ressort des résultats que la pauvreté plus que la monoparentalité contribue à l’exclusion sociale des femmes chefs de famille monoparentale. Ces femmes se redéfinissent en fonction du modèle féministe proposé et elles ont une image positive de leur monoparentalité.