Conduites parentales : étude environnementale

Conduites parentales : étude environnementale

Conduites parentales : étude environnementale

Conduites parentales : étude environnementales

| Ajouter

Référence bibliographique [9399]

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« L’objectif principal de cette recherche est d’augmenter le pourcentage de variance expliquée jusqu’à maintenant dans les mesures des conduites parentales. »

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de 188 familles dont 35 monoparentales et 153 biparentales.

Instruments :
- La Mesure des Conduites Parentales ( Pilon, 1981): coefficients de consistance interne de 0.88 pour la coercition et l’induction et de 0,79 pour le support (Tessier, 1986);
- Mesure du stress psychologique (Lemyre et Tessier): coefficients alphas de consistance interne de 0.97;
- Les caractéristiques du logis;
- Mesure de l’Appréciation de l’espace domestique (Tessier, 1986);
- Protocole d’évaluation de l’environnement physique.

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Cette étude environnementale des conduites parentales s’inscrit dans le cadre fourni par l’approche écologique. Conséquemment aux écrits documentant les conditions d’émergence des conduites de coercition, d’induction et de support, des mesures de l’environnement proximal des familles sont incorporées. Les liens entre ces trois mesures critères et 27 mesures contextuelles sont vérifiés auprès de 150 familles biparentales habitant trois zones contrastées de densité urbaine. Les résultats confirment l’importance des mesures socio-démographiques relevées dans la littérature (de 15 à 19 pourcent de variance expliquée). Des analyses par régressions multiples déterminent les contributions nouvelles et importantes des caractéristiques du logis et de l’environnement physique tel qu’évalué par des juges indépendants. Les pourcentages de variance expliquée sont de 10 à 25 pourcent selon la conduite étudiée et le sexe du parent. Une étude psychométrique documente les améliorations apportées à la mesure de l’environnement physique. En conclusion, les conditions d’émergence des conduites parentales varient selon le sexe du parent et la conduite étudiée. »