Impacts des traitements et processus de rétablissement chez les jeunes toxicomanes québécois

Impacts des traitements et processus de rétablissement chez les jeunes toxicomanes québécois

Impacts des traitements et processus de rétablissement chez les jeunes toxicomanes québécois

Impacts des traitements et processus de rétablissement chez les jeunes toxicomanes québécoiss

| Ajouter

Référence bibliographique [892]

Drogues, santé et société, vol. 9, no 1, p. 211-247.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cet article a pour but de faire ressortir les constats principaux de cinq études réalisées par les auteurs quant aux impacts des traitements et aux processus de rétablissement chez les jeunes toxicomanes québécois.» (p. 216)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses de même que le contenu de cinq études préalablement menées par les auteurs de l’article dont il est question.

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Il ressort des études présentées dans cet article que pour la majorité des jeunes toxicomanes québécois, les aspects en lien avec la consommation de SPA [substances psychoactives] et d’autres sphères de leur vie s’améliorent à la suite de leur admission en traitement. Peu de changements positifs touchant la santé psychologique ont toutefois été observés après l’admission en traitement des jeunes toxicomanes. Toutefois, la plupart des jeunes sont peu motivés au changement à leur entrée en traitement, et encore moins à l’abstinence. Cependant, un regard en perspective sur leur trajectoire permet de nuancer cette première impression à l’aulne de leur évolution, il s’en dégage alors une évaluation plus positive. Les jeunes attribuent une grande importance à l’alliance thérapeutique comme étant un facteur majeur de changement dans leur trajectoire de consommation.» (p. 238) La sphère familiale est traitée abondamment dans les types de traitement abordés.