La famille au Québec : Les conditions d’une heureuse synthèse des meilleurs éléments du passé et du présent

La famille au Québec : Les conditions d’une heureuse synthèse des meilleurs éléments du passé et du présent

La famille au Québec : Les conditions d’une heureuse synthèse des meilleurs éléments du passé et du présent

La famille au Québec : Les conditions d’une heureuse synthèse des meilleurs éléments du passé et du présents

| Ajouter

Référence bibliographique [7700]

Recueil de réflexions sur la stabilité des couples-parents , sous la dir. de Jean-Pierre Lamoureaux, p. 209-219. Québec: Gouvernement du Québec, Conseil de la famille.

Fiche synthèse

3. Résumé


« La famille, phénomène culturel à forte composante biologique, est généralement considérée par les anthropologues comme un invariant. Rien toutefois de ce qui, jusqu’à ce jour, avait été considéré comme naturel, n’a résisté aux interventions, voire aux manipulations de l’homme technicien. En même temps que les atomes et les cellules vivantes, la famille est devenue un objet d’expérimentation et de transformation radicale. Au Québec, nous sommes passés presque sans transition de la famille chrétienne la plus traditionnelle à la famille la plus expérimentale du monde. Nous payons le prix de ces audaces. Des tendances qu’on a raison de considérer comme suicidaires, nous obligent à tout mettre en oeuvre pour opérer une synthèse entre les meilleurs éléments de notre passé chrétien et ceux de notre présent pluraliste et relativiste. »