Les perceptions d’adolescents cérébrolésés, de leurs parents et des professionnels impliqués dans leur inclusion sociale

Les perceptions d’adolescents cérébrolésés, de leurs parents et des professionnels impliqués dans leur inclusion sociale

Les perceptions d’adolescents cérébrolésés, de leurs parents et des professionnels impliqués dans leur inclusion sociale

Les perceptions d’adolescents cérébrolésés, de leurs parents et des professionnels impliqués dans leur inclusion sociales

| Ajouter

Référence bibliographique [748]

Enfances, Familles, Générations, no 12, p. 127-147.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Le but de cette étude consiste à explorer les perceptions d’adolescents, de leurs parents et de professionnelles quant à l’inclusion sociale d’adolescents ayant vécu un TCC modéré, notamment en ce qui concerne la reprise des rôles sociaux une fois le congé définitif du centre de réadaptation obtenu. » (p. 129)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« L’échantillon est composé de trois adolescents, deux filles et un garçon, âgés de 14 à 15 ans ayant vécu un TCC modéré. L’échantillon inclut aussi deux mères ainsi qu’un couple de parents, père et mère, ceux-ci accompagnant leur adolescent dans son processus de réadaptation, de même qu’un groupe de quatre professionnelles impliquées auprès de cette clientèle lors de la phase de réadaptation fonctionnelle ou celle de l’insertion sociale, soit une infirmière, un travailleur social, un ergothérapeute et un éducateur spécialisé. Tous ces participants sont recrutés dans un centre de réadaptation spécialisé pour la clientèle pédiatrique de la région de Montréal. » (p. 131) Les adolescents et leurs parents ont été rencontrés lors d’entrevues individuelles, tandis que les professionnelles ont participé à un groupe de discussion.

Instruments:
- questionnaire des données sociodémographiques
- journal de bord
- guide d’entretien semi-dirigé

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Cette étude qualitative a pour but d’explorer les perceptions d’adolescents, de leurs parents et de professionnelles quant à l’inclusion sociale d’adolescents ayant vécu un traumatisme craniocérébral (TCC) modéré. Le modèle écologique de Bronfenbrenner (1979, 1986), adapté par Lefebvre et Levert (2005) auprès de la clientèle TCC, est utilisé comme cadre de référence. Des entrevues semi-dirigées ont été réalisées auprès d’adolescents cérébrolésés et leurs parents. Les résultats montrent que les perceptions des familles portent sur différents aspects de leur vie, indiquant une multitude de répercussions qui facilitent ou contraignent l’inclusion sociale de l’adolescent TCC modéré. En général, les professionnelles partagent les mêmes perceptions qu’eux. Les résultats de cette étude devraient permettre aux professionnels de la santé une meilleure compréhension de l’inclusion sociale vécue par ces personnes, en plus d’offrir des balises permettant à ceux-ci de mieux soutenir l’inclusion sociale d’adolescents TCC et de venir en aide aux familles dans cette situation difficile. » (p. 127)