Plan d’action régional en planification des naissances : Mauricie et Centre-du-Québec

Plan d’action régional en planification des naissances : Mauricie et Centre-du-Québec

Plan d’action régional en planification des naissances : Mauricie et Centre-du-Québec

Plan d’action régional en planification des naissances : Mauricie et Centre-du-Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [6537]

Québec. Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec. 1999. Plan d’action régional en planification des naissances : Mauricie et Centre-du-Québec. Québec: Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Présenter les résultats du travail de conception d’un plan d’action régional en planification des grossesses.

2. Méthode



Échantillon/Matériau :
Enquête auprès des CLSC, Centres hospitaliers, Centres de santé des femmes ainsi que des entretiens auprès d’urologues, de gynécologues, d’intervenants. Aussi, des statistiques régionales et sous-régionales sur la problématique de la grossesse à l’adolescence et le taux d’IVG selon les différents groupes d’âge chez les femmes ont été compilées.

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu, analyse statistique

3. Résumé


« Suite à la publication de sa politique en matière de planification des naissances en 1995, le ministère de la Santé et des Services sociaux a demandé aux régies régionales, en février 1996, de concevoir et de mettre en oeuvre un plan d’action régional permettant d’actualiser les orientations ministérielles. La politique prévoit deux priorités incontournables, soit la diminution des grossesses chez les adolescentes de moins de 18 ans et un meilleur accès à l’ensemble des services de planification des naissances sur l’ensemble des territoires desservis et cela pour toutes les ethnies. La Régie régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec a créé un comité d’experts dont le mandat consistait à faire un état de situation à l’égard de la problématique pour la région, à identifier les pistes d’action, à préparer un plan d’action triennal et à définir le rôle de chacun des partenaires. Les travaux du comité d’experts se sont échelonnés sur une période d’un an. Ceux-ci ont débuté au mois de mai 1997 pour se terminer à l’automne 1998. Trois rapports d’étape ont été soumis pour consultation interne et externe en mars et avril 1998. Ceux-ci ont ensuite été bonifiés par les commentaires des personnes consultées afin de préparer le rapport final devant être remis au conseil d’administration de la Régie régionale en février 1999 pour approbation finale. Le présent rapport constitue donc la version finale de l’ensemble des travaux effectués dans le cadre de ce dossier. » (p. 13)