La transmission de la ferme québécoise d’une génération à l’autre : au-delà des considérations économiques, une question d’échanges, d’intégration aux tâches et de délégation du pouvoir

La transmission de la ferme québécoise d’une génération à l’autre : au-delà des considérations économiques, une question d’échanges, d’intégration aux tâches et de délégation du pouvoir

La transmission de la ferme québécoise d’une génération à l’autre : au-delà des considérations économiques, une question d’échanges, d’intégration aux tâches et de délégation du pouvoir

La transmission de la ferme québécoise d’une génération à l’autre : au-delà des considérations économiques, une question d’échanges, d’intégration aux tâches et de délégation du pouvoirs

| Ajouter

Référence bibliographique [4649]

Ouellet, Elizabeth, Tondreau, Jacques, Parent, Diane et Perrier, Jean-Philippe. 2003. «La transmission de la ferme québécoise d’une génération à l’autre : au-delà des considérations économiques, une question d’échanges, d’intégration aux tâches et de délégation du pouvoir ». Recherches Sociographiques, vol. 44, no 1, p. 141-164.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Nous allons d’abord replacer le processus de transfert de ferme dans le contexte de transformation du milieu agricole au Québec et de sa relève afin de relativiser le discours économique et de jeter un doute sur certains ’mythes’ véhiculés. Par la suite, nous présenterons le concept de transmission familiale comme un processus distinct mais aussi comme porteur de problèmes spécifiques pour enchaîner avec la présentation des résultats de notre enquête. [...] Nous terminerons avec quelques éléments d’explication liés à la définition des rôles, à la perception du temps ainsi qu’à certaines limites de la recherche. » (p. 143)

Questions/Hypothèses :
« Qu’en est-il au Québec aujourd’hui? Les nouvelles générations pères-fils se parlent-elles, plus que celles des années 1970, de leurs projets respectifs dans le cours du processus de transfert? Est-ce que les partenaires partagent les mêmes perceptions de la dynamique du transfert? Y a-t-il une véritable préparation à l’établissement chez la relève? Les propriétaires ont-ils intégré le message des intervenants du milieu agricole qui les encouragent à planifier le transfert de leur ferme? Y a-t-il plus d’intégration des jeunes dans la gestion des tâches? Quelle est la distribution du pouvoir entre les partenaires? » (p. 149)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
114 couples, propriétaires principaux et leur relève, soit 228 personnes

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Au-delà des obstacles d’ordre économique pour assurer une relève adéquate dans le secteur agricole, se dégage l’importance des aspects relationnels dans l’ensemble du processus du transfert de ferme pour les personnes impliquées dans une telle démarche, plus particulièrement dans la gestion agricole. Les résultats d’une enquête auprès de propriétaires de ferme et de leur relève permet d’éclairer deux aspects fort importants dans ce processus : le niveau de préparation et la dynamique interne du transfert de ferme. Dans cette dynamique, il est question du degré d’intégration des jeunes dans la gestion des tâches et de la distribution du pouvoir entre l’agriculteur âgé et sa relève. » (p. 141)