Impliquer la communauté : la nécessité de l’approche différentielle pour rehausser les services de protection de l’enfance au Canada

Impliquer la communauté : la nécessité de l’approche différentielle pour rehausser les services de protection de l’enfance au Canada

Impliquer la communauté : la nécessité de l’approche différentielle pour rehausser les services de protection de l’enfance au Canada

Impliquer la communauté : la nécessité de l’approche différentielle pour rehausser les services de protection de l’enfance au Canadas

| Ajouter

Référence bibliographique [4491]

Collaboration communautaire et approches différentielles : recherches et pratiques novatrices canadiennes et internationales , sous la dir. de Nico Trocmé, Knoke, Della et Roy, Catherine, p. 37-55. Ottawa: Centre d’excellence pour la protection et le bien-être des enfants.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Ce chapitre décrit l’augmentation des dossiers en protection de l’enfance observée au Canada au cours des dix dernières années. » (p. 37)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
« Données issues d’études menées en 1993 et en 1998, en Ontario, sur l’incidence des signalements de violence et de négligence. » (p. 37)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« Les auteurs croient que la hausse actuelle du nombre d’enquêtes et d’enfants ayant besoin de protection ne fournit pas une image juste des changements survenus au cours des dernières années. Des données […] sur l’incidence des signalements de violence et de négligence, mettent en évidence, en détail, les facteurs sur lesquels s’appuient ces augmentations. Une analyse attentive de ces données suggère que les augmentations varient en fonction du type de mauvais traitements, leur sévérité, ainsi que les conséquences potentielles pour les enfants. Dans la deuxième partie de ce chapitre, les auteurs prônent un éventail plus large de stratégies d’intervention et de prévention — permettant de consolider les services et le soutien communautaire — que celui disponible actuellement dans le système de protection de l’enfance. Les avantages de ces stratégies alternatives et les défis posés par celles-ci sont abordés. Les avantages potentiels incluent de meilleurs partenaires entre les familles, les dispensateurs de services et la communauté, la continuité des services, l’évaluation des besoins de l’enfant plutôt que des risques encourus et un meilleur accès aux services de prévention pour les enfants et les familles vulnérables. » (p. 37)