L’impact de la politique familiale de 1988 sur les naissances au Québec : une analyse avec application d’un modèle à risques proportionnels

L’impact de la politique familiale de 1988 sur les naissances au Québec : une analyse avec application d’un modèle à risques proportionnels

L’impact de la politique familiale de 1988 sur les naissances au Québec : une analyse avec application d’un modèle à risques proportionnels

L’impact de la politique familiale de 1988 sur les naissances au Québec : une analyse avec application d’un modèle à risques proportionnelss

| Ajouter

Référence bibliographique [4469]

Abdelkhalek, Aberhouch. 2004. «L’impact de la politique familiale de 1988 sur les naissances au Québec : une analyse avec application d’un modèle à risques proportionnels». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université du Québec à Montréal, Département des sciences économiques.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« On analyse l’effet de la politique pronataliste québécoise de 1988 sur la dynamique des naissances. » (résumé, p. vi)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données extraites des « Enquêtes Sociales Générales » (1990, 1995 et 2001) de Statistique Canada

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


« À l’aide des données extraites [...], on calcule les probabilités conditionnelles de transition entre les rangs de naissance. Par la suite, on estime un modèle de données de durée Cox à risques proportionnels. Celui-ci permet de quantifier l’effet du changement de la politique familiale sur les transitions d’un rang de naissance particulier à un autre supérieur, en faisant recours à l’approche de l’’expérience naturelle’ À l’issue de l’estimation du modèle, on déduit que l’effet de la politique sur les premières naissances n’est pas significatif alors qu’au niveau des deuxièmes et troisièmes naissances, on ne peut se prononcer de manière définitive en raison des lacunes liées au manque d’observation et au biais de spécification. » (résumé, p. vi)