Diagnostic sur l’établissement des jeunes en agriculture au Québec

Diagnostic sur l’établissement des jeunes en agriculture au Québec

Diagnostic sur l’établissement des jeunes en agriculture au Québec

Diagnostic sur l’établissement des jeunes en agriculture au Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [4463]

Diagnostic sur l’établissement des jeunes en agriculture au Québec. Québec: Gouvernement du Québec, Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent document dresse donc un portrait de la relève et de l’établissement en agriculture au Québec et met en lumière les principaux éléments avec lesquels la relève doit actuellement composer pour s’établir en agriculture. C’est au regard de ce diagnostic que le premier volet de la Politique jeunesse du MAPAQ [ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec] sera élaboré.» (p. 12)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Le présent document est le fruit d’un travail de recensement de différents écrits, de consultations effectuées auprès de plusieurs organismes et de rencontres avec des jeunes de la relève dans différentes régions.» (p. 27) Au total, «[…] 72 jeunes ont pu s’exprimer sur différents thèmes, soit la motivation à s’établir en agriculture, les difficultés éprouvées, les éléments ayant facilité l’établissement, l’aspect de la connaissance (formation et services-conseils), le milieu de vie en région et les perspectives d’avenir en agriculture.» (p. 28)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Selon les auteurs, «[…] malgré [d]es acquis importants, des progrès restent à faire dans l’optique de faciliter l’établissement des jeunes intéressés à devenir agriculteurs et d’assurer la pérennité de cet établissement. Comme en fait foi le présent document, plusieurs éléments se conjuguent pour faire de l’établissement une étape complexe.» (p. 76) Les auteurs suggèrent des pistes afin d’élaborer cette politique. Selon eux, il faut rendre ce métier attrayant, bien former les agriculteurs, aider ceux et celles qui souhaitent s’établir dans la planification de ce projet, faciliter l’accès à la propriété ainsi que documenter les facteurs de succès des établissements qui se sont bien déroulés. À noter qu’une section traite de la conciliation travail-famille. À cet égard, les auteurs concluent qu’il «[…] importera de s’assurer que les conditions de travail et de vie en agriculture conviennent aux aspirations des jeunes d’aujourd’hui, tant au regard du soutien qu’ils obtiennent de leur entourage et du milieu ou des possibilités de conciliation travail-famille que des relations qu’ils entretiennent avec leur voisinage.» (p. 76)