La réussite scolaire des enfants de maternelle en fonction de la structure familiale, des pratiques éducatives parentales et des valeurs parentales : une approche écosystémique

La réussite scolaire des enfants de maternelle en fonction de la structure familiale, des pratiques éducatives parentales et des valeurs parentales : une approche écosystémique

La réussite scolaire des enfants de maternelle en fonction de la structure familiale, des pratiques éducatives parentales et des valeurs parentales : une approche écosystémique

La réussite scolaire des enfants de maternelle en fonction de la structure familiale, des pratiques éducatives parentales et des valeurs parentales : une approche écosystémiques

| Ajouter

Référence bibliographique [40]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Le mémoire vise à «[…] explorer la réussite scolaire des enfants de maternelle en fonction des pratiques éducatives parentales, de la structure familiale et des conditions socioéconomiques de la famille.» (p. 56)

Questions/Hypothèses :
L’auteure avance trois questions de recherche «Peut-on établir des liens entre la réussite scolaire des enfants de maternelle, les dimensions des pratiques éducatives parentales, la structure de la famille et les conditions socioéconomiques de la famille ? Le type de contexte socio-économique de la famille et les dimensions des pratiques éducatives parentales varient-ils en fonction de la structure traditionnelle ou non traditionnelle de la famille ? La réussite scolaire des enfants de maternelle varie-t-elle en fonction du contexte socioécologique de la famille, des dimensions des pratiques éducatives parentales et de la configuration familiale ?» (p. 56)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«La présente étude s’inscrit dans une recherche plus vaste, menée par le Groupe de Recherche en Écologie Sociale du Développement (GRESD) dans les milieux préscolaires durant les années 2001-2002, et [des] études [qui] ont découlé [de] cette recherche. Afin de répondre aux questions de recherche, deux échantillons sont mobilisés. Le premier échantillon est composé de 112 parents pour qui l’ensemble des données sont disponibles. L’autre échantillon, selon les analyses croisées, implique 107 enfants de 5 à 6,2 ans. Le groupe d’enfants est constitué de 55 garçons et 52 filles fréquentant trois écoles publiques de la région de Québec.» (p. 62)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Dans cette recherche de maîtrise, […] il est proposé d’aborder la réussite scolaire comme un phénomène multidimensionnel qui dépend de plusieurs facteurs extérieurs et intérieurs de l’acteur principal: l’élève. Les facteurs extérieurs regroupent tous les facteurs qui ne sont pas en lien direct avec les capacités et les habilités psychologiques de l’élève, comme les pratiques éducatives parentales, la situation socio-économique de la famille, incluant le niveau de scolarité des parents. D’entrée de jeu, l’impact du microsystème familial sur la réussite scolaire est exposé, en mettant en évidence la part des pratiques éducatives parentales et du type de famille, soit traditionnelle ou non traditionnelle. Nous établissons également une distinction entre les pratiques éducatives parentales et le style parental, qui semblent être souvent confondus […]. Ensuite, les liens qui existent entre la réussite scolaire, les conditions socio-économiques de la famille, les dimensions des pratiques parentales et la configuration familiale sont explorés. […] Finalement, le rapport qui existe entre la réussite scolaire, le contexte socio-écologique de la famille et les dimensions des pratiques éducatives parentales est exploré. Cette recherche permet de mettre en lumière les facteurs qui sont susceptibles de nuire à la performance académique des élèves provenant des familles traditionnelles versus non traditionnelles.» (p. 2)