Des tribunaux islamiques au Canada?

Des tribunaux islamiques au Canada?

Des tribunaux islamiques au Canada?

Des tribunaux islamiques au Canada?s

| Ajouter

Référence bibliographique [3953]

Des tribunaux islamiques au Canada?. Montréal: Sisyphe.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
« Passer au crible les arguments en faveur de l’instauration de tribunaux islamiques fondés sur la charia et dénoncer le relativisme culturel de certains membres de la gauche qui interprètent tout critique du fondamentalisme musulman comme une preuve d’islamophobie. » (p. 7)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« À l’automne 2003, on apprenait la création en Ontario de l’Institut islamique de justice civile (IIJC), dont les jugements dans les conflits matrimoniaux et commerciaux sont basés sur la loi islamique ou charia. Les femmes musulmanes ont dénoncé la reconnaissance de tribunaux religieux qui menacent, selon elles, le droit à l’égalité que leur confère la Charte canadienne des droits et libertés. Du rapport Boyd (2004) en faveur des tribunaux islamiques à la motion unanime de l’Assemblée nationale du Québec (2005) contre leur implantation au Québec et au Canada, des chercheuses, des journalistes et surtout des femmes musulmanes analysent cette tentative de la part de groupes religieux de privatiser le droit de la famille et de créer un système juridique parallèle discriminatoire envers les femmes. » (quatrième de couverture) « L’ouvrage comprend la version intégrale de la motion présentée par la députée libérale Fatima Houda-Pepin à l’Assemblée nationale du Québec, le 26 mai 2005 […] ainsi que la Déclaration sur l’arbitrage religieux en droit de la famille d’une coalition internationale de groupes. » (pp. 7-8)