Atelier 5 - La conciliation : un enjeu de négociation comme les autres? La régulation du temps de travail et des activités hors du travail : entre le discours, la négociation et la réalité empirique

Atelier 5 - La conciliation : un enjeu de négociation comme les autres? La régulation du temps de travail et des activités hors du travail : entre le discours, la négociation et la réalité empirique

Atelier 5 - La conciliation : un enjeu de négociation comme les autres? La régulation du temps de travail et des activités hors du travail : entre le discours, la négociation et la réalité empirique

Atelier 5 - La conciliation : un enjeu de négociation comme les autres? La régulation du temps de travail et des activités hors du travail : entre le discours, la négociation et la réalité empiriques

| Ajouter

Référence bibliographique [3533]

Paquet, Renaud et Najem, Elmustapha. 2005. «Atelier 5 - La conciliation : un enjeu de négociation comme les autres? La régulation du temps de travail et des activités hors du travail : entre le discours, la négociation et la réalité empirique». Dans Le travail tentaculaire : existe-t-il une vie hors du travail? , sous la dir. de Gilles Laflamme et Lapointe, Paul-André, p. 133-143. Québec: Les Presses de l’Université Laval.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Le présent chapitre cherche à mettre en lumière les processus de négociation, de la part des différents acteurs du monde du travail, de la conciliation entre le travail et la vie hors du travail.

2. Méthode


Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


« Nous proposons tout d’abord dans cet article une analyse du discours de deux des trois acteurs du système des relations industrielles, les employeurs et les syndicats. Par la suite, nous nous penchons sur les dispositifs ou pratiques au sujet desquels les acteurs s’entendent pour accommoder les personnes salariées par rapport aux tensions créées par la confrontation des exigences de la vie de travail et de celles de la vie hors travail. Enfin, au-delà des dispositifs négociés, nous examinons l’accès accordé aux personnes salariées. » (p. 134) Les auteurs concluent que, d’après les données présentées dans le chapitre, « [...] les milieux du travail facilitent rarement la conciliation des besoins variés des personnes salariées. Il y a, certes une vie hors du travail, mais elle est sans doute difficile à organiser et, le plus souvent, soumise aux exigences premières du travail. » (p. 142)