Participation des familles immigrées aux activités des organismes communautaires Famille

Participation des familles immigrées aux activités des organismes communautaires Famille

Participation des familles immigrées aux activités des organismes communautaires Famille

Participation des familles immigrées aux activités des organismes communautaires Familles

| Ajouter

Référence bibliographique [2318]

l’enfance, Québec. Conseil de la famille et de et (FQOCF), Québec. Fédération québécoise des organismes communautaires Famille. 2007. Participation des familles immigrées aux activités des organismes communautaires Famille. Québec: Gouvernement du Québec, Conseil de la famille et de l’enfance.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le but de ce sondage était de prendre la mesure de la participation des familles immigrées aux activités des OCF [organismes communautaires Famille] [...]», de connaître «[...] le cadre créé par ces OCF pour les accueillir [...]» et d’effectuer «[...] un survol des facteurs de distance et de rapprochement entre familles immigrées et familles québécoises de souche.» (p.2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Sondage réalisé auprès des 200 organismes membres de la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille. Cinq entrevues avec des responsables d’organismes, des mères québécoises de souche et des mères immigrantes.

Instruments :
Questionnaire auto-administré
Guide d’entrevue

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les OCF, en plus de faciliter la découverte de la parentalité, constituent des lieux uniques et précieux de socialisation et d’apprentissage du fonctionnement de la société québécoise pour plusieurs mères immigrées. Ils contribuent à réduire les embûches à leur pleine participation à la vie dans leur pays d’adoption, particulièrement pour tout ce qui touche à leurs enfants. [...] Par ailleurs, les OCF, dont la précarité financière a été bien documentée, ne disposent toujours des ressources nécessaires pour répondre aux situations et aux besoins particuliers liés à la présence chez eux de familles immigrées.» (p.7)