Évaluation des services du Club des petits déjeuners : rapport

Évaluation des services du Club des petits déjeuners : rapport

Évaluation des services du Club des petits déjeuners : rapport

Évaluation des services du Club des petits déjeuners : rapports

| Ajouter

Référence bibliographique [2306]

Québec. Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport, Québec. Ministère de l’Emploi et de la Solidarité Sociale et Québec. Ministère de la Santé et des Services Sociaux. 2007. Évaluation des services du Club des petits déjeuners : rapport. Québec: Gouvernement du Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Le document vise à présenter une synthèse de l’évaluation des services du Club des petits déjeuners.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
- « Sondage téléphonique auprès de 973 parents qui ont au moins un enfant dans une école offrant les services du Club des petits déjeuners. » (p. 1)
- « Entrevues individuelles en face à face avec des représentants du CPD au national : huit entrevues avec des représentants du Club au national et deux avec des animateurs de camps JeunEstime. » (p. 1)
- « Études de cas dans cinq écoles : entrevues individuelles dans chacune des écoles avec des représentants du Club (coordonnateur régional, responsable local et bénévoles), des représentants scolaires (direction et personnel enseignant), et un ou deux organismes externes en sécurité alimentaire par site. Au total, 35 entrevues ont été réalisées, soit 24 en face à face et onze par téléphone. » (p. 1)
- « Questionnaire électronique auprès des coordonnateurs et des responsables locaux, pour un total de 56 répondants, soit 38 responsables de comité de coordination (taux de réponse de 33 %) et dix-huit coordonnateurs régionaux (taux de réponse de 86 %). » (p. 1)

Instruments :
- Guide d’entretien
- Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique et analyse de contenu

3. Résumé


« Les familles ayant des enfants inscrits aux services du Club des petits déjeuners ont un profil quelque peu différent des familles non participantes au CPD. Ainsi, en regard du revenu familial, on note que les familles participantes sont proportionnellement plus nombreuses à bénéficier d’un revenu inférieur à 40 000 $ (60 % contre 50 % pour les participants). [...] Spécifions toutefois qu’en regard du niveau de scolarité, il n’existe pas de différence significative sur le plan statistique. [...] Au niveau de la structure du CPD, une forte proportion des répondants précise que le public cible devrait être les élèves de niveau primaire et secondaire (81,5 %). On est aussi presque unanime avec le fait que le gouvernement devrait subventionner les programmes de nutrition dans les écoles (94,6 %). Les familles participantes au CPD ont généralement un seul enfant inscrit (76,7 %) et ce dernier est inscrit au primaire (92,6 %) pour l’ensemble des jours de la semaine (85,6 %). En ce qui a trait aux motifs d’inscription, on constate que près de trois participants sur dix ont procédé à cette inscription en raison de leur horaire (27,1 %) ou parce que c’était le souhait de l’enfant (24,6 %). On mentionne également le fait que cette inscription garantit que l’enfant mange le matin (17,8 %), alors que 14,3 % soulèvent l’aspect social et l’atmosphère invitante du Club. Les taux de satisfaction sont très élevés pour l’ensemble des dimensions mesurées. [...] Finalement, la participation au CPD procure des impacts positifs. Les parents ont surtout remarqué des changements positifs chez leurs enfants en regard de l’aspect social, des amis (40,3 %), de l’attention à l’école (23,0 %) et de l’énergie de l’enfant (22,2 %). » (pp. 33-34)