Comparaison des personnes âgées et des adultes plus jeunes en réadaptation après un traumatisme craniocérébral : caractéristiques cliniques, fonctionnement psychologique, statut fonctionnel et fardeau des aidants

Comparaison des personnes âgées et des adultes plus jeunes en réadaptation après un traumatisme craniocérébral : caractéristiques cliniques, fonctionnement psychologique, statut fonctionnel et fardeau des aidants

Comparaison des personnes âgées et des adultes plus jeunes en réadaptation après un traumatisme craniocérébral : caractéristiques cliniques, fonctionnement psychologique, statut fonctionnel et fardeau des aidants

Comparaison des personnes âgées et des adultes plus jeunes en réadaptation après un traumatisme craniocérébral : caractéristiques cliniques, fonctionnement psychologique, statut fonctionnel et fardeau des aidantss

| Ajouter

Référence bibliographique [20752]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de cette étude est de comparer le fonctionnement des adultes âgés de moins de 65 ans et des adultes âgés de 65 ans et plus pendant un séjour en réadaptation à la suite d’un traumatisme craniocérébral (TCC) léger à sévère, ainsi que du fardeau perçu par leur principal aidant.» (p. iii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Participants were 161 persons aged 65 and over and 385 persons aged between 18 and 64 who were consecutively admitted to the inpatient rehabilitation unit of the Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ) following a mild to severe TBI [traumatic brain injury] between 2008 and 2016. […] The only inclusion criterion was to have received intensive functional rehabilitation services.» (p. 27) «The perceived burden of the primary caregiver was measured by a Likert scale from 0 (no perceived burden) to 4 (very high burden), on 4 dimensions: psychological, physical, financial, and social. Social workers provided the caregivers with a visual representation of the scale and caregivers pointed to a level on the scale for each question.» (p. 29)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats démontrent des différences entre les groupes d’âge: les aînés présentaient des blessures et un mécanisme de blessure moins sévères, une durée de coma plus courte et moins de blessures orthopédiques comorbides. Néanmoins, la durée de séjour en réadaptation était similaire dans les deux groupes. Les aînés démontraient plus d’altérations cognitives et plus de difficultés fonctionnelles avec plusieurs activités de la vie quotidienne […].» (p. iii) Cependant, «aucune différence n’a été trouvée dans le fardeau perçu des aidants des 18-64 ans et des 65 ans et plus. Cette donnée est importante car elle démontre que le niveau de fardeau est le même, malgré des blessures moins sévères chez les aînés. L’intervention auprès des aidants devra donc aussi être prise en compte, car beaucoup de culpabilité et de détresse peuvent ressortir de ce statut d’aidant […]. Plusieurs études ont d’ailleurs amené l’idée des interventions centrées sur la famille et l’aidant, afin d’inclure les besoins de ce dernier dans le rétablissement de l’aîné […].» (p. 66) «Parmi les aînés ayant survécu à un TCC, 60% d’entre eux recevront de l’assistance de la part d’un ou plusieurs membres de leur famille [...].» (p. 17) «Le rôle de proche aidant peut comporter plusieurs sources de [stress. Ainsi, pour ces derniers, le] fardeau des aidants est […] lié à leur santé et à leur qualité de vie.» (p. 17)