Présence d’un chien d’assistance MIRA pour deux adolescents ayant un TSA en contexte scolaire et familial : vécus et apports sur le développement humain

Présence d’un chien d’assistance MIRA pour deux adolescents ayant un TSA en contexte scolaire et familial : vécus et apports sur le développement humain

Présence d’un chien d’assistance MIRA pour deux adolescents ayant un TSA en contexte scolaire et familial : vécus et apports sur le développement humain

Présence d’un chien d’assistance MIRA pour deux adolescents ayant un TSA en contexte scolaire et familial : vécus et apports sur le développement humains

| Ajouter

Référence bibliographique [20708]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette recherche vise à «décrire les apports perçus sur le développement humain du chien d’assistance MIRA auprès de deux adolescents ayant un TSA en contexte scolaire et familial.» (p. ii)

Questions/Hypothèses :
L’auteure tente de répondre aux questions suivantes: «[q]uels sont les apports perçus de la présence du chien d’assistance MIRA sur les facteurs personnels de l’adolescent ayant un TSA? […] Quels sont les apports perçus de la présence du chien d’assistance MIRA sur les facteurs environnementaux de l’adolescent ayant un TSA? […] Quels sont les apports perçus de la présence du chien d’assistance MIRA sur les habitudes de vie de l’adolescent ayant un TSA?» (p. 33)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’auteure se base sur deux études de cas. Le premier cas représente la famille d’un adolescent âgé de 17 ans qui a reçu un diagnostic de trouble envahissant du développement (TED) non spécifié à l’âge de 10 ans. Il est accompagné d’un chien MIRA depuis 6 ans. Sa mère a également participé à la recherche. Le deuxième cas se compose de la famille d’une adolescente de 14 ans qui a été diagnostiquée comme ayant un TSA depuis l’âge de 9 ans. Elle bénéficie d’un chien MIRA depuis maintenant 2 ans. Ces deux cas proviennent respectivement des régions de Montréal et de la Montérégie. L’auteure a également effectué des observations participantes au sein de ces familles.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats ont montré que le chien d’assistance pour les adolescents ayant un TSA influence certains facteurs personnels et environnementaux […], ce qui leur permettait une meilleure participation sociale. Le chien d’assistance MIRA utilisé comme outil d’intervention pour les adolescents ayant un TSA semble agir principalement sur les symptômes, les troubles fréquemment associés et sur les caractéristiques communes à ce handicap. Cette intervention assistée par l’animal apparait correspondre aux principaux besoins des adolescents ayant un TSA tout en étant effective en tout temps, et ce, potentiellement durant plusieurs années, ce qui la rend également évolutive. Plus encore, le chien d’assistance a montré des apports pour l’entourage rapproché des adolescents ayant un TSA.» (p. ii) Par exemple, la présence du chien d’assistance induit «une collaboration école, famille et communauté (ÉFC) qui est un aspect reconnu comme efficace et nécessaire pour la réussite scolaire […]. Les relations de bonne qualité entre les parents-intervenants scolaires et les parents-intervenants communautaires sont [en effet] fondamentales pour répondre aux besoins des familles d’enfant ayant un TSA […] puisque les progrès et les résultats des jeunes ayant un TSA sont étroitement liés à l’engagement des parents […]. Effectivement, une excellente pratique est celle où l’accent est mis sur la famille […] puisque les parents ont habituellement une très bonne connaissance des besoins concernant leur enfant.» (p. 175)