La compréhension et le soutien au développement psychosexuel des adolescents présentant un trouble du spectre de l’autisme

La compréhension et le soutien au développement psychosexuel des adolescents présentant un trouble du spectre de l’autisme

La compréhension et le soutien au développement psychosexuel des adolescents présentant un trouble du spectre de l’autisme

La compréhension et le soutien au développement psychosexuel des adolescents présentant un trouble du spectre de l’autismes

| Ajouter

Référence bibliographique [20668]

Pratiques psychoéducatives innovantes auprès des personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme : de l’enfance à l’âge adulte , sous la dir. de Myriam Rousseau, Bourassa, Jacinthe, Milette, Nancy et McKinnon, Suzie, p. 159-168. Coll. «Collection psychoéducation : fondements et pratiques». Boucherville (Québec): Béliveau Éditeur.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Dans ce chapitre les auteures examinent le contenu et la contribution à la pratique psychoéducative d’une intervention de soutien au développement psychosexuel d’adolescents ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«La contribution de la psychoéducation dans l’éducation à la sexualité chez les personnes présentant un TSA revient à soutenir, conseiller ou assister la personne et sa famille dans son adaptation à son environnement. Le psychoéducateur, par sa démarche évaluative, propose une compréhension des besoins psychosexuels du sujet selon son potentiel adaptatif et le potentiel expérientiel de son environnement. […] En collaboration avec un sexologue, il adopte un rôle conseil afin de moduler les enseignements en fonction des particularités d’apprentissage de la personne.» (p. 166-167) «Une éducation à la sexualité peut être offerte sous différentes formes, soit en groupe, individuellement ou auprès des parents. Les programmes d’éducation à la sexualité reconnus pour les personnes présentant un TSA […] abordent divers thèmes: amour, amitié, aspects physiologiques, relations sexuelles, émotion [etc.].» (p. 160) Les auteures mentionnent que les parents «sont une source importante d’information, mais nombreux sont ceux qui rapportent un malaise avec le sujet de la sexualité et préféreraient que d’autres intervenants […] prennent cette éducation en charge […]. [Elles] proposent d’engager les parents dans l’intervention psychoéducative afin de soutenir l’adolescent et le jeune adulte dans son développement psychosexuel. Cette concertation entre le jeune, le parent et l’intervenant favorise une plus grande cohérence dans l’intervention et permet l’implantation d’une système de soutien multi-contextuel.» (p. 162)