Enquête québécoise sur le parcours préscolaire des enfants de maternelle 2017 - Tome 1 : portrait statistique pour le Québec et ses régions administratives

Enquête québécoise sur le parcours préscolaire des enfants de maternelle 2017 - Tome 1 : portrait statistique pour le Québec et ses régions administratives

Enquête québécoise sur le parcours préscolaire des enfants de maternelle 2017 - Tome 1 : portrait statistique pour le Québec et ses régions administratives

Enquête québécoise sur le parcours préscolaire des enfants de maternelle 2017 - Tome 1 : portrait statistique pour le Québec et ses régions administrativess

| Ajouter

Référence bibliographique [20558]

Enquête québécoise sur le parcours préscolaire des enfants de maternelle 2017 - Tome 1 : portrait statistique pour le Québec et ses régions administratives. Québec: Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette fiche présente le premier tome de l’Enquête québécoise sur le parcours préscolaire des enfants de maternelle (EQPPEM) et brosse un «portrait descriptif des conditions de vie des enfants, y compris au regard des services de garde fréquentés.» (p. 3)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données ont été recueillies en 2017 auprès de plus de 11 500 parents d’enfants de maternelle, répartis dans les 17 régions administratives du Québec.» (quatrième de couverture)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats du rapport «ont notamment mis en lumière la complexité et la diversité des expériences que peuvent vivre les enfants avant leur entrée à la maternelle. En effet, on remarque que bon nombre d’enfants expérimentent des situations pouvant affecter leur développement et les rendre plus vulnérables à l’aube de leurs études primaires. Le fait de vivre dans un contexte de défavorisation matérielle ou sociale, d’avoir une santé fragile, de vivre de l’instabilité familiale (déménagements, ruptures parentales), d’avoir des parents qui manquent de temps pour faire des activités stimulantes avec eux (jouer, lire des livres), de ne pas bien maîtriser la langue d’enseignement ou d’avoir à s’adapter à plusieurs changements de milieux de garde sont là autant d’exemples qui montrent un lien avec leur état de développement à la maternelle.» (p. 145) Concernant les pratiques parentales, les résultats montrent que «la proportion d’enfants vulnérables dans au moins un domaine de développement augmente à mesure que diminue la fréquence à laquelle les parents leur ont lu ou raconté des histoires dans l’année précédant leur entrée à la maternelle […]. Par ailleurs, les enfants vivant dans une famille où le soutien social est plus faible sont également plus susceptibles, par rapport aux autres, d’être vulnérables dans au moins un domaine de développement […].» (p. 141-142)