Stratégies de promotion de la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) dans le cadre du programme de vaccination scolaire : évaluation des facteurs favorables et des barrières

Stratégies de promotion de la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) dans le cadre du programme de vaccination scolaire : évaluation des facteurs favorables et des barrières

Stratégies de promotion de la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) dans le cadre du programme de vaccination scolaire : évaluation des facteurs favorables et des barrières

Stratégies de promotion de la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) dans le cadre du programme de vaccination scolaire : évaluation des facteurs favorables et des barrièress

| Ajouter

Référence bibliographique [20542]

Clément, Paule, Gagnon, Dominique et Dubé, Ève. 2017. Stratégies de promotion de la vaccination contre les virus du papillome humain (VPH) dans le cadre du programme de vaccination scolaire : évaluation des facteurs favorables et des barrières. Montréal: Gouvernement du Québec, Institut national de santé publique du Québec, Direction des risques biologiques et de la santé au travail.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
L’objectif de cette enquête était «d’identifier, d’implanter et d’évaluer des stratégies pour améliorer le programme de vaccination scolaire contre les VPH. La première phase du projet visait à identifier les facteurs favorables et les barrières à la vaccination scolaire contre les VPH.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Au total, 22 écoles ont été sélectionnées et des entrevues ont été réalisées auprès des gestionnaires des CISSS/CIUSSS [Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux] et des infirmières scolaires rattachées à chacune de ces écoles. Dans 8 écoles, des entrevues ont aussi été réalisées auprès des directeurs et, lorsque cela était possible, auprès d’enseignants et de [20] parents.» (p. 3) L’étude a eu lieu dans les régions de Montréal, Laval et dans les Laurentides.

Instruments :
- Guide d’entretien de groupe
- Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Les auteurs soutiennent que «les bénéfices de la vaccination perçus par les parents ainsi que le désir de protéger la santé de leur enfant» (p. 44) contribuent à faciliter la couverture vaccinale. À l’opposé, plusieurs attitudes dont «[l]e manque de connaissances, les attitudes négatives et les fausses croyances des parents sur la vaccination» (p. 43) nuisent à la couverture vaccinale provinciale. Les résultats montrent également une relation entre «[l]es enjeux liés à un vaccin administré contre une ITS [Infections transmissibles par le sang] et [les] discussions parent-enfant liées à la sexualité […].» (p. 43) Parmi les autres facteurs nuisant à la CV [couverture vaccinale], les auteurs notent l’importance des «barrières de la langue» (p. 43) ainsi que le «manque de confiance de la part de certains parents envers le système de santé ou l’école.» (p. 43) Finalement, ils mentionnent l’importance d’adapter la «brochure contenant le formulaire de consentement à la vaccination […] aux besoins des parents, [car elle peut être] perçue comme étant incomplète et manquant d’objectivité pour certains tandis que pour d’autres, la brochure d’information est trop longue […].» (p. 43)