L’allaitement des nourrissons nés au Québec de mères immigrantes : la diversité culturelle au rendez-vous

L’allaitement des nourrissons nés au Québec de mères immigrantes : la diversité culturelle au rendez-vous

L’allaitement des nourrissons nés au Québec de mères immigrantes : la diversité culturelle au rendez-vous

L’allaitement des nourrissons nés au Québec de mères immigrantes : la diversité culturelle au rendez-vouss

| Ajouter

Référence bibliographique [20366]

Dubois, Lise. 2018. «L’allaitement des nourrissons nés au Québec de mères immigrantes : la diversité culturelle au rendez-vous ». Nutrition - Science en évolution, vol. 16, no 2, p. 25-30.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette étude a «pour objectif de comparer les pratiques d’allaitement des mères nées à l’étranger ayant récemment donné naissance au Québec avec celles des mères nées au Canada. Outre l’évaluation de la durée de l’allaitement exclusif, elle [vise] à découvrir les aliments ou liquides ayant été introduits hâtivement dans l’alimentation des nourrissons, faisant en sorte que la recommandation de l’allaitement exclusif pendant les six premiers mois de vie n’avait pas été suivie à la lettre.» (p. 26)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Entre 2010 et 2012, environ 2400 femmes enceintes (grossesses simples) dans neuf centres médicaux au Québec [dont le Centre de recherche de l’Hôpital Sainte-Justine] ont été recrutées pour participer à l’Étude de cohorte 3D (Découvrir, Développer, Devenir). Les participantes, dont 35 % étaient nées à l’étranger et 65 % au Canada, ont pris part à une entrevue à chacun des trimestres de la grossesse; les enfants ont été suivis de la naissance jusqu’à l’âge de deux ans. […] Pour cette étude, les données sur l’alimentation des nourrissons nés à terme ont ainsi été recueillies auprès de 1649 mères qui ont accepté de participer à deux entrevues, lorsque leur bébé était âgé de trois et douze mois.» (p. 26) Les réponses aux entrevues ont ensuite été codifiées à l’aide d’une grille d’analyse.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les résultats de l’étude montrent que, «[c]omparativement aux enfants des mères nées au Canada, les enfants des mères immigrantes ont été plus nombreux à être allaités, et ce, plus longtemps. […] Malgré le fait que la majorité des enfants des mères immigrantes ont été allaités pendant six mois, voire davantage, l’étude révèle que seulement le cinquième d’entre eux a été exclusivement allaité pendant six mois. Il est aussi important d’offrir du soutien dès les premiers jours d’allaitement. En effet, bien que la majorité (96 %) des enfants aient été allaités, près de 30 % des enfants, nés de mères immigrantes ou non, ont reçu des substituts du lait maternel dès la première semaine de vie. Ceci a dès lors mis fin à l’allaitement exclusif, même si un bon nombre de mères ont continué l’allaitement mixte. La proportion des femmes ayant commencé l’allaitement et la durée de l’allaitement exclusif sont plus élevées que ce que nous avions mesuré au Québec il y a 20 ans; en ce temps-là, la proportion d’enfants allaités était de 72 % (comparativement à 96 % dans cette étude) et celle de l’allaitement exclusif à 3 mois était de 26 % (comparativement à 43 % dans cette étude) […].» (p. 29)